Jay Du Temple, bien rodé Chez Maurice

Comme les spectacles du Mini Tour affichent tous guichets fermés, le Moyen Tour débutera le 8 septembre.

L’humoriste Jay Du Temple foulera la scène du resto-bar Chez Maurice le 27 avril pour une supplémentaire des Drôles de Jeudi. Contrairement à son habitude, cette fois-ci, il ne «sera pas là pour passer la puck aux autres humoristes », car il sera la tête d’affiche de la soirée.

Jérémie Du Temple-Quirion n’aurait pas pu rêver d’un meilleur scénario pour quitter la scène en tant qu’animateur du bar de Saint-Lazarre. « C’est la meilleure manière de terminer mon année d’animation, chaque semaine j’arrivais avec différentes blagues, mais là, ça va être mon show, bien rodé ».

Chez Maurice a toujours été un lieu « mythique » pour l’humoriste de 25 ans. Avant, jamais il n’aurait cru avoir l’opportunité de performer devant le public du 1897 Chemin Ste Angélique. « C’était inaccessible pour moi, ça reste la plus vieille soirée d’humour au Québec, j’allais voir des humoristes  renommés », a-t-il mentionné, faisant référence aux  Maxim Martin, Martin Matte, Louis-Josée Houde, pour ne pas citer la liste exhaustive.

Le finissant de l’École nationale de l’humour de la cuvée 2013 n’a jamais oublié sa première performance dans son bar « mythique ». C’était à un open-mic, une soirée où ceux qui ont un petit sketch de préparé sont invités au micro. Quoi qu’il ne se rappelle plus de la date précise, le mois de février de 2013 l’aura marqué. « Pour moi, Chez Maurice, c’est Chez Maurice », a-t-il rajouté, soulignant l’ambiance, l’histoire que réservait le cachet de ce fameux bar.

L’humoriste sourit à la vie, à la chance qu’il a eue d’être l’animateur des Drôles de Jeudi. «Être animateur des Drôles de Jeudi, ce n’est pas donné à n’importe qui », a renchéri celui qui a animé l’année qui célébrait les 20 ans de la soirée d’humour hebdomadaire.

Le 11 octobre 2016, Jérémie Du Temple-Quirion a commencé à écrire pour URBANIA,  une tribune, un porte-voix, ayant comme mission de faire valoir la culture populaire québécoise.  Lorsqu’il a accepté le contrat, c’était pour pouvoir s’exprimer sur sa perception de la vie, du train-train quotidien. « Ce sont des sujets que je voudrais aborder sur scène, mais je n’ai pas encore trouvé l’angle comique, donc je les traite en texte, sans dire que c’est drôle pour autant », a lancé le coup de cœur du public du Zoofest 2015.

Sa tournée, le Mini Tour, met en scène un humoriste qui se livre au public, personnellement. Pendant plus d’une heure, Jay Du Temple, seul sur scène, micro à la main, se livre. Au menu : anecdotes familiales d’un gars qui a grandi en région avec deux sœurs, des échecs, des bons coups, etc. « C’est le bonheur. Si les gens veulent venir le 27 avril, ils sont les bienvenus », a-t-il conclu, le sourire dans la voix.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *