Un projet, plusieurs volets

 Le Projet clinique 2013 a donné lieu à des discussions sur de nombreux enjeux liés à la santé et aux services sociaux parmi la centaine de participants.
Le Projet clinique 2013 a donné lieu à des discussions sur de nombreux enjeux liés à la santé et aux services sociaux parmi la centaine de participants.

CSSS du Suroît

Dans le cadre du Projet clinique 2013, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît a réuni, le 18 juin dernier, près d’une centaine de personnes, la majorité venant de divers organismes communautaires et institutionnels de la région.

Dans le cadre de cette activité, huit kiosques ont été présentés par les partenaires du milieu et les intervenants du CSSS du Suroît. Les participants en ont ainsi appris davantage sur de multiples projets réalisés en partenariat, dont le but est d’améliorer la qualité, la sécurité et l’accessibilité des soins et des services offerts à la population du grand Suroît.

Parmi les réalisations présentées dans les kiosques, notons le colloque La santé mentale, c’est l’affaire de tous, une réalisation issue d’une grande volonté de différentes organisations, ainsi que des professionnels en santé mentale du CSSS du Suroît. Ce colloque, qui avait lieu le 5 juin au Collège de Valleyfield, a réuni plus de 15 conférenciers et 135 participants. Ajoutons également la présence de la Fondation cardiovasculaire de Valleyfield et du Suroît et Diabète Suroît, qui présentaient le programme Les Vaincœurs. Ces ateliers offerts aux personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ou de diabète ont pour but de les outiller de façon à ce qu’elles retrouvent une vie saine et active.

Un projet pilote concluant

Le projet pilote relatif à la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui (L.R.Q., P-38.001) faisait également partie des projets présentés. Réalisée grâce au soutien de nombreux partenaires (dont les signataires du protocole d’entente, le Centre de crise et de prévention du suicide Le Tournant, la Sûreté du Québec des trois MRC du grand Suroît, ainsi que le CSSS du Suroît), cette initiative présente un premier bilan très positif puisqu’elle permet d’offrir des interventions plus adaptées auprès des personnes vivant une situation de détresse importante et éviter, lorsque c’est possible, le recours aux urgences.

Mettre à profit la technologie pour améliorer l’offre de soins et de services

Enfin, un exemple de téléconsultation a été présenté aux invités, grâce au partenariat avec le Réseau universitaire intégré de santé McGill. En effet, depuis peu, le CSSS du Suroît fait preuve d’innovation en offrant à certains de ses usagers une téléconsultation médicale avec un spécialiste en radio-oncologie, et ce, à distance, avec la visioconférence. Cette démarche s’inscrit dans une vaste programmation de télésanté, dont l’objectif est d’offrir, autant aux membres du personnel qu’aux usagers, des moyens virtuels pour suivre des formations ou encore pour recevoir une consultation médicale.

Pour clore ce rendez-vous annuel, Dr Jocelyne Sauvé, directrice de santé publique de la Montérégie, a prononcé une conférence sur l’approche populationnelle. Ce thème, qui rejoint autant les partenaires du réseau que les intervenants du CSSS du Suroît, fut très intéressant et a beaucoup plu aux invités. Rappelons que le Projet clinique du CSSS du Suroît est un processus de consultation, mené par l’établissement, auprès de multiples partenaires du territoire qu’il dessert.

Il a été créé en 2005 pour favoriser l’accessibilité, la continuité et la qualité des services offerts à la population du territoire. C’est aussi une responsabilité inscrite dans le cadre de la Loi sur les services de santé et des services sociaux. Pour plus de détails sur l’ensemble des projets touchant le Projet clinique 2011-2013, consultez le www.santemonteregie.qc.ca/suroit où vous trouverez la brochure explicative.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *