Quelque 43 000 $ pour les enfants atteints de cancer

 Le Défi têtes rasées Leucan 2013 de Vaudreuil-Dorion a permis d’amasser 43 000 $. (Photo : Marie-Maxime Cousineau)
Le Défi têtes rasées Leucan 2013 de Vaudreuil-Dorion a permis d’amasser 43 000 $. (Photo : Marie-Maxime Cousineau)

Défi têtes rasées Leucan

Dimanche, c’est avec beaucoup d’émotion que de nombreuses personnes sont passées à l’action et ont rasé leurs cheveux pour le Défi têtes rasées Leucan 2013 de Vaudreuil-Dorion, présenté par Jean Coutu.

Leucan est une association dont la mission est d’accroître la confiance en l’avenir des enfants atteints de cancer et de leur famille. Dimanche, le Défi têtes rasées s’est tenu sur le site du Festival de cirque de Vaudreuil-Dorion. « Nous vivons des émotions très conflictuelles aujourd’hui : nous éprouvons de la joie à cause du festival et, en même temps, nous vivons beaucoup d’émotions », a souligné Nathalie Marquis, propriétaire du salon de coiffure pour hommes Le Loft de Vaudreuil-Dorion.

Pour cette 6e édition du Défi têtes rasées Leucan de Vaudreuil-Dorion, le jeune Vincent Brunette, six ans, a agi à titre d’enfant porte-parole. Lorsqu’il a reçu un diagnostic d’hépatoblastome, une tumeur très rare provenant de cellules cancéreuses dans le foie, Leucan a été très présent pour lui et sa famille en offrant des instants de bonheur dans cette période sombre. Aujourd’hui, l’enfant se porte très bien, et, avec grand bonheur, il a invité plusieurs membres de sa famille à participer au Défi têtes rasées dimanche.

Yanick Michaud, directeur de l’information des Hebdos du Suroît et président d’honneur du défi, a pour sa part accepté avec grand enthousiasme de raser ses cheveux pour la cause. « C’est une belle histoire, Leucan, et une magnifique cause, a-t-il affirmé, très ému. Par ailleurs, j’ai eu la chance de recevoir l’appui des Hebdos du Suroît et de Desjardins qui m’ont encouragé, mais aussi de mes collègues qui ont donné des sous. Guillaume De Chantal et Christopher Chartier Jacques, deux membres du département de l’information ont même accepté de mettre leur tête à prix. Je félicite et je remercie tous ceux qui se sont fait raser et ceux qui ont donné. En terminant, je désire remercier les gens du Loft qui ont rasé les courageux, dont Nathalie, engagée depuis si longtemps. Puis les gens de Leucan qui m’ont donné la chance de m’engager auprès de ces jeunes. »

Encore cette année, Nathalie Marquis et son équipe ont rasé quelque soixante têtes pour le Défi têtes rasées Leucan 2013, auquel le salon collabore depuis la toute première édition dans Vaudreuil-Dorion.

Pour Louis-Michel Dubreuil, qui n’a pas coupé ses cheveux depuis plus d’un an, le Défi têtes rasées arrivait à point. Après s’être lancé dans une compétition amicale avec son ami pour leur collecte de fonds, Louis-Michel Dubreuil a mis la main à la pâte. « Il amassait bien plus d’argent que moi! a-t-il raconté. Donc, j’ai organisé plusieurs collectes de fonds, dont une au bar Chez Maurice, puis lors d’une fête chez moi. Ensuite, tout a déboulé : mes amis donnaient beaucoup et je recevais des fonds par Internet. » C’est ce qu’il a précisé en tenant fièrement le chèque de plus de 2 100 $ qu’il s’apprêtait à remettre à Leucan.

La somme finale a été dévoilée en fin d’après-midi. Au total, 43 000 $ ont été amassés grâce au Défi têtes rasées Leucan 2013 de Vaudreuil-Dorion. Cela permettra à Leucan de soutenir de façon plus généreuse la recherche clinique et les nombreux services offerts aux enfants atteints de cancer et à leur famille au Québec.

Le comité organisateur a tenu à féliciter tous les participants et à remercier les généreux donateurs, sans lesquels ce défi ne pourrait perdurer d’année en année.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *