Vincent François lance officiellement sa campagne.

MMC vincent françois local
Vincent François, lors du discours de son ami Daniel Breton. (Photo Marie-Maxime Cousineau)

Le candidat du Bloc québécois dans Vaudreuil-Soulanges, Vincent François, a lancé officiellement sa campagne vendredi en présence de dizaines de membres et de sympathisants réunis au local électoral du parti à Vaudreuil-Dorion.

L’événement a également été l’occasion pour le Bloc d’inaugurer son local électoral, situé au 38, chemin Lotbinière, à Vaudreuil-Dorion, dans l’ancien Marché Viau et fils.

Au cours de cet événement de lancement et d’inauguration, les membres et sympathisants du Bloc québécois ont eu l’occasion d’entendre leur candidat. Vincent François a expliqué avoir choisi la circonscription de Vaudreuil-Soulanges en raison de l’ampleur et de l’importance des enjeux environnementaux en présence.

« Vaudreuil-Soulanges est la porte d’entrée du pétrole de l’Alberta au Québec. La région est de plus touchée par trois projets pétroliers : le pipeline 9b d’Enbridge, le pipeline d’Énergie Est de TransCanada et le transport par train de pétrole de l’Alberta jusqu’au port de Belledune, au Nouveau-Brunswick, par la compagnie Chaleur Terminals », a indiqué le candidat. Vincent François croit que les Vaudreuil-Soulangeois pourront bénéficier de son expertise, ses compétences et ses connaissances.

L’ancien ministre de l’Environnement du Québec, Daniel Breton, qui était présent à cet événement à titre d’orateur invité et aussi d’ami de Vincent François, a souligné avec force les grandes compétences en environnement du candidat et a ajouté que, l’ayant côtoyé durant des années, il avait la certitude qu’il ferait un excellent député.

Panel de l’Institut EDDEC

Par ailleurs, Vincent François représentera le Bloc québécois au panel sur la position des partis politiques fédéraux en matière de lutte aux changements climatiques. Ce panel organisé par l’Institut de l’environnement, du développement et de l’économie (EDDEC) circulaire se tiendra jeudi de 17 h 30 à 19 h 30 à l’Université de Montréal.

Vincent François entend profiter de cette occasion pour étayer la position du Bloc québécois qui préconise un calcul des gaz à effet de serre sur une base territoriale. Il souligne qu’un tel calcul est nécessaire pour éviter que le Québec ne soit pas pénalisé en faveur des principaux responsables, comme l’Alberta.

Les personnes désirant assister à ce panel doivent s’inscrire préalablement en ligne à l’adresse http://instituteddec.org/17-et-18-septembre-evenement-sur-les-changements-climatiques/. Pour en savoir plus sur le panel, on visite le http://instituteddec.org/?wpmlmethod=newsletter&id=22&mailinglist_id=2&subscriber_id=1189&authkey=1f4477bad7af3616c1f933a02bfabe4e.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *