Théâtre des Cascades: Horreur et humour pour les ados

Crédit: Théâtre des Cascades
Crédit: Théâtre des Cascades

L’idée a germé dans la tête d’Olivier Aubin après une participation au Karv, l’anti.gala. En voyant l’engouement des adolescents pour leurs vedettes, il s’est dit que comme copropriétaire d’un théâtre d’été il se devait de leur offrir du théâtre qui leur ressemble.

C’est ainsi que s’est développée la pièce On t’aime Mickael Gouin, écrite en collaboration avec Luc Boucher et Dominique Quarré. Un projet que le jeune public pourra voir au Théâtre des Cascades dès la fin des cours, le 26 juin.

« On est parti un peu de l’idée de Misery de Stephen King. Puis on s’est dit ça serait le fun que ce soit une vedette pour les jeunes et que ce soit vraiment son nom à lui qu’on utilise. C’est un show un peu d’horreur et beaucoup absurde. C’est un show un peu sur la popularité », raconte Olivier Aubin qui croit que le spectacle plaira autant aux parents qu’aux jeunes, tout en étant un beau moyen de faire une activité ensemble.

Le but des auteurs était de créer un vrai divertissement comme les jeunes en veulent : un mélange de Misery et Dans une galaxie près de chez vous. La pièce raconte l’histoire du comédien Mickaël Gouin qui se réveille dans une famille bien spéciale après un gros accident d’auto pendant lequel il a perdu conscience. Plus le temps passe, plus Mickaël se rend compte qu’il est prisonnier de cette maison et que ses habitants, qu’il considérait simplement comme des fans un peu intenses, sont en fait les gardiens d’une prison dont il devra s’enfuir.

« On aimait beaucoup l’idée que cela soit Mickael, car il peut facilement avoir l’air un peu blasé. Que lui se fasse capturer par du monde qui sont trop en amour avec, c’est une drôle d’image. On trouvait aussi bien drôle que Marie-Soleil et Léane trippent bien raide sur Mickael Gouin, alors que dans la vie elles sont plus connues que lui », rigole Olivier Aubin.

On t’aime Mickaël Gouin est une comédie inquiétante où les personnages et le public doivent se méfier des apparences. La mise en scène est signée Dominique Quarré. Les billets sont vendus 27 $ par personne ou 49,50$ en formule souper et théâtre.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ