L’île Perrot a son écocentre

Le maire Yvan Cardinal a été le premier citoyen de l’île Perrot a profité des services de l’Écocentre de l’île.
Le maire Yvan Cardinal a été le premier citoyen de l’île Perrot a profité des services de l’Écocentre de l’île.

Environnement – En deux ans d’existence, l’Écocentre de Vaudreuil-Soulanges situé à Vaudreuil-Dorion a convaincu la MRC d’étendre son offre de service en cette matière. Ainsi, Pincourt accueille l’Écocentre de l’île.

Inauguré officiellement mardi, le nouvel écocentre sis au 750, boulevard Olympique à Pincourt, est le premier de trois installations satellites similaires; Rigaud et Saint-Zotique accueilleront les prochains cet automne.

Selon Jean A. Lalonde, maire de Très-Saint-Rédempteur et préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, le succès de l’Écocentre de Vaudreuil-Soulanges parle de lui-même. « Depuis son inauguration le 22 avril 2013, l’écocentre a accueilli 26 000 voitures. 22 % des foyers de Vaudreuil-Soulanges s’y sont rendus », explique l’élu.

Il a bon espoir que l’implantation de trois installations diminuera le temps nécessaire aux citoyens pour avoir accès aux services d’un écocentre. L’achalandage pourrait ainsi augmenter dans les prochains mois.

Pour Yvan Cardinal, maire de Pincourt, l’Écocentre de l’île répond à un besoin avec, notamment, la diminution de l’offre de service pour la collecte des déchets volumineux. La participation des résidents de quatre municipalités de l’île Perrot auprès de l’Écocentre de Vaudreuil-Soulanges a aussi joué un rôle dans la décision d’y implanter une installation, selon le maire pincourtois. « Depuis l’ouverture de l’Écocentre, la population de l’île Perrot a manifesté un intérêt probant pour la récupération et la valorisation des matières avec un achalandage de 20,3 %. Je suis convaincu que la réponse à l’Écocentre de l’île sera tout aussi satisfaisante sinon plus pour des raisons d’accessibilité et de proximité », commente Yvan Cardinal.

Les détails

L’Écocentre de l’île est né grâce au réaménagement d’une partie des ateliers municipaux de Pincourt au 750, boulevard Olympique. Différent de celui situé à Vaudreuil-Dorion, l’Écocentre de l’île acceptera trois types de matières :

  • Matériaux de construction secs (céramique, gypse, mélamine, verre, fenêtres, toilettes, etc.);
  • Bois traité et contreplaqué (bois d’œuvre, meubles en bois, palettes);
  • Matériaux d’excavation (asphalte, béton, brique, pierre, sable et gravier, etc.).

L’installation ne prend pas en charge les déchets domestiques dangereux, les électroménagers (fonctionnels ou non) et les pneus. Les citoyens sont conviés à se rendre à l’Écocentre de Vaudreuil-Soulanges pour y déposer ce type de matières.

Ceux-ci pourront aussi laisser à l’Écocentre de l’île jusqu’à 12 m3 de matières annuellement, sans frais. L’installation pincourtoise sera ouverte du lundi au vendredi de 13 h à 18 h et le samedi de 9 h à 16 h.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *