Des contraventions pour les récalcitrants

Le maire de Rigaud, Hans Gruenwald a fait le point comme il le fait maintenant quotidiennement.

Rigaud qui entre jeudi dans sa 21e journée depuis le lancement du premier état d’urgence reçoit toujours 8300 mètres cubes d’eau à la seconde.

« La normale ce serait de 5900 à 6500. Nous devons continuer à tenir le fort. Et nous devons procéder à des évacuations pour ceux qui n’ont pas encore obtempéré », a expliqué le maire Hans Gruenwald dans son point de presse devenu quotidien.

Pour ceux qui n’ont pas encore obtempéré, ou qui désirent retourner sur les lieux de leur résidence, de lourdes amendes pourraient être décernées dès aujourd’hui. « Les citoyens ont été visités plus d’une fois et c’est pour la sécurité. La leur et celle de nos sauveteurs », plaide le premier citoyen de Rigaud.

Ainsi, depuis le début des opérations, 227 familles ont été évacuées, ce qui représente 439 personnes, incluant cinq résidences de Pointe-Fortune.

Par ailleurs, on a interdit la navigation près des résidences. « Nous voulons éviter le pillage et la surveillance sera accrue », assure Hans Gruenwald.

Ce dernier, accompagné d’autres dirigeants de Vaudreuil-Soulanges, se rendra à Saint-Jean-sur-Richelieu aujourd’hui pour y rencontrer le maire de l’endroit. Ils discuteront des éléments clés de ces inondations et de celles de 2011 qui ont affecté d’autres centaines de personnes dans la Montérégie.

À date, Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a beaucoup appris de ces inondations, a offert 22 000 sacs de sable à Rigaud.

Par ailleurs, lundi, à la Salle de l’Amitié de l’Édifice Paul-Brasseur, à Rigaud, la sécurité publique rencontrera les citoyens lors de deux conférences pour donner un complément d’information. Les rencontres se tiendront à 16 h et 19 h 30.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *