Sept ans de prison pour un multirécidiviste

C’est dans la salle 1 du palais de justice de Valleyfield que Joël Tessier a reçu sa sentence. (Photo Steve Sauvé)

Joël Tessier a été condamné, le mardi 26 juin au palais de justice de Valleyfield, par le juge Joey Dubois, a une peine de détention de 6 ans et 9 mois. Le multirécidiviste prend donc de nouveau le chemin du pénitencier.

Les faits reprochés à l’homme de 43 ans sont graves. Sous le coup d’une interdiction de posséder des armes à perpétuité, en raison de ses anciennes condamnations, il a été arrêté en avril dernier alors qu’il était notamment en possession d’armes prohibées chargées. Des accusations de recel, d’introductions par effraction et de trafic de biens recelés ont aussi été déposées envers Tessier. Ce dernier n’en est pas à ses premières frasques, en 2002 il avait reçu une sentence de sept ans de détention pour des accusations similaires.

Afin de justifier la possession des armes, Joël Tessier prétend que des gens lui confiaient des armes afin de les nettoyer.  Notons que le Viva Média a appris que les armes étaient couvertes de graisse, comme il est coutume dans le cas d’arme ayant été enterrées ou importées de façon illégale.

«C’est une peine importante, mais il faut prendre en considération les nombreux antécédents judiciaires de l’accusé et les accusations auxquelles il faisait face, insiste Me Mylène Brown, procureure pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales.»

Avant qu’il prenne le chemin du quartier cellulaire, le juge Dubois a tenu une réflexion particulière à l’égard de Joël Tessier. «Est-ce qu’il y a un avenir après le pénitencier», interroge le magistrat.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *