Poursuite policière et échange de coups de feu

Le véhicule volé du suspect aurait finalement été intercepté sur l’autoroute 40 à la hauteur du boulevard des Anciens Combattants. (Photo Pascal Marchand)

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) enquête cet avant-midi sur les circonstances entourant une poursuite policière et un échange de coups de feu survenu à Montréal, plus précisément dans l’ouest de la métropole et à Vaudreuil-Dorion.

Un homme de 28 ans aurait été blessé par arme à feu lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Selon les renseignements préliminaires obtenus et communiqués par le BEI, il est possible d’apprendre que dimanche, un homme de 28 ans aurait été conduit dans un centre hospitalier par des policiers du SPVM pour un problème lié à la consommation de drogue.

À sa sortie de l’hôpital, l’homme aurait commis un vol qualifié en volant une voiture, c’est alors qu’une première et courte poursuite policière aurait été annulée rapidement par les policiers qui l’auraient jugée trop dangereuse.

Le véhicule volé aurait été localisé plus tard en soirée dans l’ouest de Montréal par des policiers près d’un restaurant. Ils ont cru, à tort, que l’homme se trouvait à l’intérieur du restaurant. Les policiers se seraient approchés du véhicule à pied et l’homme aurait alors tenté de fuir en fonçant vers eux avec son véhicule.

Des policiers ont également été blessés lors de la poursuite et de l’échange de coups de feu. (Photo Pascal Marchand)

Des policiers auraient fait feu en direction du véhicule. Le suspect aurait réussi à s’enfuir sur l’autoroute 40, en direction ouest. Après une poursuite sur l’autoroute, qui se serait poursuivie jusque dans Vaudreuil-Dorion, ou il aurait effectué un virage en U, le véhicule aurait été immobilisé par des véhicules du SPVM et un autre de la Sûreté du Québec sur l’autoroute 40 à la hauteur du boulevard des Anciens Combattants à Senneville, tout de suite après le pont de l’Île-aux-Tourtes.

Les policiers auraient utilisé l’arme à impulsion électrique pour maîtriser l’homme et auraient alors constaté qu’il avait été atteint par balle lors de l’intervention près du restaurant. Il a été transporté à l’hôpital où on ne craindrait pas pour sa vie, alors que des policiers auraient subi des blessures ne mettant pas leur vie en danger lors de l’intervention.

Les blessés ont été conduits par ambulance, mais on ne craindrait ni pour la vie du suspect, ni pour celle des agents de la paix. (Photo Pascal Marchand)

Enquête en cours

Neuf enquêteurs du BEI ont été chargés de colliger les faits sur cet événement et ils sont arrivés sur la scène à 3 h 30 cette nuit. Leur enquête permettra notamment de confirmer toutes ces informations.

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a fait appel à la Sûreté du Québec pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête. La Sûreté du Québec fournira deux techniciens en identité judiciaire et un reconstitutioniste qui travailleront sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Aucune autre information n’est disponible actuellement.

De nombreux intervenants se sont rendus sur place pour prêter main forte aux blessés. (Photo Pascal Marchand)

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *