Coupable de vol et de conduite dangereuse

(Photo Steve Sauvé)

Mathieu Bélanger  a désormais l’interdiction du tribunal de se trouver sur la rue Jean-Paul Pariseau à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Le jeune homme de 22 ans a reconnu sa culpabilité à 8 chefs d’accusation commis en septembre 2017 sur cette rue.

De passage au palais de justice de Valleyfield, devant le juge Bertrand St-Arnaud, le mardi 24 juillet, Mathieu Bélanger a plaidé coupable à conduite dangereuse pour le public, vol de cartes de crédit et vol de véhicule.

Le 3 septembre 2017, l’accusé a accepté de commettre des délits par appât du gain. Un de ses amis lui a demandé s’il souhaitait faire de l’argent facilement. Puisqu’il a répondu de façon positive, le duo s’est alors mis à l’œuvre et a perpétué plusieurs vols dans des véhicules sur la rue Jean-Paul Pariseau à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot.

Pendant un de ses vols, Mathieu Bélanger est parvenu à faire démarrer un des véhicules, soit un camion Nissan Murano. Toutefois, il a croisé une voiture de police et il a tenté de prendre la fuite.  Dans sa tentative, celui qui a confié sa défense à Me Claude Choquette a été impliqué dans un accident de la route. Il a alors tenté de fuir à pied, mais les agents l’ont finalement rattrapé et mis en état d’arrestation.

Les juristes impliqués dans le dossier ont présenté une suggestion commune au juge St-Arnaud. Devant les faits, le magistrat a condamné Mathieu Bélanger à une sentence suspendue, à une période de probation de 18 mois, à effectuer 100 heures de travaux communautaires et il a désormais l’interdiction de se trouver sur la rue Jean-Paul Pariseau à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. De plus, puisqu’il est question de conduite dangereuse pour le public, le juge a prononcé une interdiction de conduire pour une période d’une année.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *