Voyager à travers les pages de vos bouquins

Cet été, je vous l’ai dit, les vacances vont se dérouler en grande partie aux abords d’une piscine, dans un hamac, une limonade fraîche à portée de main.

Mais aussi, sur la table, de nombreux livres pour voyager dans l’imaginaire de quelques-uns des meilleurs écrivains. En souhaitant du beau temps, je suis persuadé de trouver des endroits fabuleux ou errer dans les pages des romans ou empruntés, ou déjà en ma possession, que j’avais mis sur une trop longue liste d’attente.

Parmi les suggestions reçues dans les derniers jours, notons-en quelques-unes fort intéressantes qui tombent dans mes cordes.

Ainsi, une amie m’a parlé d’un auteur de policiers dont j’ignorais le nom.

Un écrivain français, Jean-Claude Izzo, qui a écrit des dizaines de romans, dont une trilogie particulièrement exceptionnelle, s’il faut en croire Rachel. La  trilogie marseillaise qui s’amorce avec Total Khéops écrit en 1995. La suite en deux tomes est Chourmo pour le premier et Solea pour l’autre.

« Je ne trouvais pas Solea après avoir dévoré les deux premiers. Je ne dormais plus. Ce n’est pas une blague», m’a expliqué ma camarade, dévoreuse de livres, pour me convaincre de me procurer ces bouquins.

Elle n’aurait pas eu besoin d’insister. Juste de me mentionner qu’elle avait aimé, et j’étais vendu.

Je vais donc me promener dans les rues de Marseille cet été.

Puisqu’on parle de trilogie, il y a l’épouse qui m’a suggéré autre chose. Qui me plaît bien également.

Une auteure de la région, Judith Bannon. La jeune femme est prolifique et a imaginé une série, aux relents policiers, et aux parfums de charme. Suspense et érotisme, disons-le ainsi.

Ça s’appelle, @seduction, #attraction et liaison.com. Bien hâte de m’y plonger avant de piquer une tête dans la piscine pour me rafraîchir les idées.

Je vous en reparle.

Un peu d’histoire

Je vais aussi me sortir de ma zone de confort et essayer autre chose que les polars, policiers et romans noirs.

Une suggestion d’une collègue, La femme qui fuit, d’une auteure québécoise, retraçant les grandes lignes de la vie d’une grande Québécoise.

Il semble qu’Anaïs Barbeau-Lavalette, nous entraîne dans une histoire palpitante, celle de sa grand-mère, Suzanne, qu’elle n’a pas connue.

Elle a fait une enquête et nous fait part de ses étonnantes découvertes.

À lire bientôt.

Et des nouvelles

Je suis un amateur de nouvelles littéraires et quelques personnes m’ont parlé des recueils, Crimes à la bibliothèque et Crimes à la librairie.

J’avais déjà dévoré ces deux livres québécois. Et je suis en attente de Crimes au musée, un nouvel opus de cette série, signé cette fois par des femmes, des Québécoises et des Françaises et qui devrait atteindre les présentoirs d’ici les prochains mois au Québec.

Ce sera une lecture automnale en ce qui me concerne.

Mais je suis quand même à la recherche de recueils de nouvelles. J’arpente les allées de la bibliothèque, en quête des meilleures enquêtes se dénouant en un coup de théâtre.

J’adore.

Un concours

Si bien que j’en ai composé une récemment. Une belle nouvelle policière que j’ai présentée à un concours littéraire.

J’avais déjà participé à ce concours il y a quelques années, mais récemment, je manquais de temps pour le faire à nouveau. Cette année, j’ai pris sur moi de me consacrer du temps pour pondre cette courte histoire et de l’envoyer au jury.

Gagne ou perd, je suis heureux de l’avoir fait. Ça commençait à dater. Je sais que je peux, lorsque je me donne le temps, créer des personnages que j’aime, une histoire tordue et un dénouement inattendu. L’effet que ça fait. C’est génial.

Je me croise les doigts, c’est maintenant aux juges de décider si mon histoire valait la peine d’être lue.

En tous cas, elle valait la peine d’être écrite. Et j’en suis fier.

Sur ce, je vous souhaite un excellent début d’été. En autant que la température se mette de notre côté.

Soyez prudents dans vos déplacements et profitez de votre entourage, du temps que vous avez.

On prend des vacances et nous sommes de retour fin juillet.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. Audrey Raiche

    Si tu veux voyager dans le temps, je te conseille la trilogie Le Siècle de Ken Follett. Trois superbes romans historiques qui racontent le parcours de cinq familles, une américaine, une française, une anglaise, une russe et une galloise lors des Première et Seconde Guerres mondiales et lors de la Guerre Froide.

    Si tu veux voyager à bord d’un Westfalia (et ça, je te le conseille), je te suggère Volkswagen Blues de Jacques Poulin. Un bouquin léger mais qui fait sourire!

    Bonne lecture Yanick :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *