C’est l’hiver, c’est l’hiver, c’est l’hiver

Ça me redonne mon cœur d'enfant de voir mon oursonne chanter.
Ça me redonne mon cœur d’enfant de voir mon oursonne chanter.

Et si cette semaine, on parlait de plusieurs sujets variés? Ça vous chante?

La neige. Elle est arrivée vite. Mais elle est belle. Ce qui me fait frissonner avec la neige, c’est d’abord, qu’elle est froide, mais aussi cette sensation qu’elle fige tout. Le temps, les couleurs. Tout devient monochrome. D’un seul ton. Puis au début certaines la décrie, la déteste. D’autres, l’adore. C’est le cas de mon oursonne qui chantait à tue-tête dans la voiture lundi matin en direction de l’école, bottes neuves aux pieds et étrennant ses pantalons de neige. Ça donnait une couler différente à cette saison qui s’amorce.

Drôle de saison

C’est d’ailleurs ce qui donne de la joie à cette saison. Les fêtes qui la ponctue. Une sympathique collègue me faisait remarquer que nous ne sommes qu’à un mois de la Nativité. Ça va aller vite, vous saurez me le dire. Et il y a une foule de choses à faire d’ici là. On va courir, on va magasiner, on va décorer, cuisiner, orner le sapin, on va chanter, mais nous allons tous arriver en même temps à Noël.

Parlant d’arriver, c’est ce matin que Bryant, notre lutin, a fait son retour dans le domicile familial. Il nous accompagne dans cette période de sprint depuis maintenant quatre ans. D’une année à l’autre, d’une histoire à l’autre, son aventure se bonifie. Notre relation avec notre lutin aussi. L’année dernière, notre gentil farfadet s’est présenté avec son petit frère, Seth. Au grand plaisir de mes trois loups. Mais cette année, l’amour s’en mêle. Il a présenté sa copine, la jolie Fify, à nos trois enfants. Un lutin pour chacun. Vous auriez dû entendre chanter mon oursonne ce matin quand elle les a vues. De la couleur à mes oreilles.

Et tout le monde chante

Parlant de musique, de chanter et de couleurs dans mes oreilles, je fais partie de ceux qui aime la musique de Noël.

Je n’en écoute pas en juillet, mais, oui, il m’arrive d’entonner la note en novembre.

Et puis? Ça fait quoi? Ça dérange?

T’aimes pas ça, t’en écoute pas. T’aime pas le magasin qui en fait jouer, tu changes de magasin. Le choix est vaste. Faut pas te limiter à quelque chose qui ne te plaît pas. La vie est courte, fais toi plaisir. C’est ce que je me suis dit. J’aime la musique de Noël. Je me fais plaisir. Et vous devriez entendre mon oursonne chanter des chansons de Noël. C’est craquant.

Bon, si bien que ceux qui n’aiment ni la neige, ni les lutins et leur folie, ni la musique de Noël, il faudrait bien se fixer un rendez-vous et aller prendre un chocolat chaud à la canne de bonbon quelque part.

On pourrait jaser et essayer de trouver quelque chose de positif dans cette blancheur, dans cette folie, dans cette ambiance festive.

Je vous propose d’amener mon oursonne. Ça pourrait vous mettre un sourire. Ça vous chante?

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ