Une saison divertissante

La culture campivallensienne

Alors que Dame nature se prépare à nous envoyer le beau temps, Salaberry-de-Valleyfield, elle, se prépare à toute une saison culturelle.

Dès la semaine prochaine, les amateurs de musique seront heureux de retrouver les Mardis en musique, qui se déroulent les 11 et 18 juin, les 2, 16, 23 et 30 juillet et les 6, 13 et 20 août à 19 h au parc Delpha-Sauvé. Des concerts en plein air et une programmation variée dans un site enchanteur, voilà en quelques mots ce que seront ces soirées spéciales.

En juillet, place aux incontournables Régates de Valleyfield, où plusieurs artistes monteront sur scène faire vibrer la foule. Simple Plan, Éric Lapointe et Marc Dupré font notamment partie de la riche programmation de la 75e édition de ce grand rassemblement.

Puis, tous les jeudis, vendredis et samedis, du 18 juillet au 31 août à 21 h 30, le public est invité à découvrir la nouvelle aventure d’Ohneka, La Tempête, un théâtre d’eau multimédia spectaculaire et unique au Québec. Il s’agit d’une chorégraphie de fontaines, de jeux de lumières, de lasers et de projections visuelles sur un écran d’eau géant. Un récit tumultueux à l’image des remous, qui ont, par le passé, hanté de nombreux navigateurs.

L’art à son meilleur

Les 3 et 4 août, une soixantaine d’artistes, dont une très large majorité de professionnels de partout au Québec, seront réunis au Festival des Arts Visuels sous la présidence d’honneur de Suzanne Maisonneuve. Au programme : acrylique, aquarelle, sculpture, huile, dessin, fusain et bien entendu toutes techniques mixtes. Au-delà des variétés de styles, de textures, de supports et de démarches créatives, le Festival des Arts Visuels est un lieu d’échange. Cette année, le festival se campe au cœur du centre-ville, sur la rue Victoria, près des quais très passants du Vieux canal de Beauharnois.

De plus, l’expo-concours d’arts visuels Valédar, cette année sous le thème Sur ma route, aura lieu les 13, 14 et 15 septembre. Le vernissage quant à lui aura lieu le samedi 14 septembre à 19 h. L’entrée sera gratuite.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *