Une nouvelle vie pour les oriflammes

L’artiste Johanne Ducharme a accompli un travail de minutie dans les derniers mois alors qu’elle a transformé les anciennes oriflammes de la piste cyclable en de magnifiques sacs. @ Daniel Cuillerier
L’artiste Johanne Ducharme a accompli un travail de minutie dans les derniers mois alors qu’elle a transformé les anciennes oriflammes de la piste cyclable en de magnifiques sacs.
@ Daniel Cuillerier

Piste cyclable en œuvres

Cet hiver, l’artiste Vaudreuil-Soulangeoise Johanne Ducharme a travaillé à l’élaboration d’un projet bien spécial : elle a redonné vie aux premières oriflammes du projet Piste Cyclable en œuvres. Mercredi, ses créations uniques ont été dévoilées lors d’un cinq à sept au Pavillon Wilson.

Depuis 2009, les usagers de la piste cyclable Soulanges peuvent à la fois faire de la bicyclette dans un environnement verdoyant, tout en admirant une véritable exposition artistique en plein air. En effet, des artistes du regroupement Autour de nous ont conçu et réalisé la plus grande galerie d’art en plein air aux abords du canal Soulanges intitulée La Piste cyclable en œuvres. Sur une distance de 23 kilomètres, allant de Pointe-des-Cascades jusqu’à la municipalité des Coteaux, une série de 27 porte-oriflammes ornés d’une bannière à deux faces (pour deux artistes) décore la piste traversant des paysages bucoliques.

En 2013 a été lancée la seconde édition de la Piste cyclable en œuvres et de nouvelles oriflammes peuvent maintenant être admirées par les cyclistes. Plusieurs autres artistes se sont joints au projet et l’exposition de 27 kilomètres s’étend maintenant jusqu’à Saint-Zotique.

Cependant, plutôt que de détruire les oriflammes de la première édition, les artistes d’Autour de nous ont opté pour le recyclage. « Il nous était difficile de remettre l’oriflamme à un artiste plutôt qu’à un autre, compte tenu du recto verso. Nous avons alors opté pour une idée créative et durable et de là est né le projet de Johanne Ducharme qui a accepté de les transformer », explique Madeleine Turgeon, présidente du regroupement artistique Autour de nous.

Ainsi, l’artiste costumière Johanne Ducharme, récipiendaire d’une bourse de recherche et création décernée par la MRC de Vaudreuil-Soulanges dans le cadre du Programme de soutien aux initiatives du milieu culturel, a réalisé une cinquantaine de sacs tout en respectant l’originalité de chacune des 54 œuvres de la 1re édition de la Piste cyclable en œuvres.

Un travail d’envergure

« À la suite de l’annonce de la bourse de la MRC en janvier dernier, Johanne ne savait pas encore à quel point elle ferait face à des dilemmes pour conserver la tête d’un personnage ou les pieds d’un animal sur une même bannière. C’est ce qu’on appelle les plaisirs de la recherche et création! », s’est exclamée Madeleine Turgeon lors de la soirée de dévoilement des sacs.

Si Johanne Ducharme n’avait jamais conçu et réalisé de sacs auparavant, c’est pourtant avec brio qu’elle en a réalisé un nombre impressionnant, et ce, dans 11 modèles différents. Sacs d’ordinateur, sacs de sport, sacs à dos, sacs à main… l’artiste a fait des pieds et des mains pour maximiser chacune des oriflammes. Ces dernières étant imprimées sur un matériel très épais destiné à braver les grands vents de la piste cyclable, les œuvres n’ont jamais perdu leur éclat. Elles étaient cependant difficiles à manipuler. Johanne Ducharme a dû découper, tourner, retourner et même tremper les oriflammes dans l’eau bouillante afin de les assouplir. Elle a su mettre en valeur les parties les plus intéressantes de chacune.

C’est donc avec fébrilité que les artistes rassemblés au Pavillon Wilson de Coteau-du-Lac ont découvert leurs œuvres transformées lors d’un cinq à sept mercredi soir dernier. Des exclamations de plaisir fusaient de toute part alors que tous s’extasiaient devant le travail minutieux de Johanne Ducharme. Les artistes ayant participé à la première édition de la Piste cyclable en œuvres ont pu faire l’acquisition de ces créations originales et uniques.

Madeleine Turgeon, Johanne Ducharme, Martine Therrien, Jean-Yves Poirier et Nadine Maltais soulignent festivement le dévoilement des sacs. @ Daniel Cuillerier
Madeleine Turgeon, Johanne Ducharme, Martine Therrien, Jean-Yves Poirier et Nadine Maltais soulignent festivement le dévoilement des sacs.
@ Daniel Cuillerier

Un partenaire indispensable

Depuis les tous débuts de la Piste cyclable en œuvres, la MRC de Vaudreuil-Soulanges s’implique dans le projet, d’abord par sa contribution financière lors de la première édition du projet, puis par la remise de la bourse de recherche et de création à l’artiste Johanne Ducharme.

« En fait, lorsque le regroupement Autour de nous a présenté ce beau projet, nous avons été complètement séduits par l’idée, a indiqué Nadine Maltais, agente de développement culturel et social de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Et la bourse sert à inventer dans le risque, elle permet à l’artiste de laisser libre cours à sa créativité, à ne s’imposer aucune limite engendrée par des contraintes financières. »

Par ailleurs, le maire de la Municipalité de Saint-Polycarpe, Jean-Yves Poirier, était présent lors de la soirée de dévoilement des sacs à titre de représentant de la MRC. « Un tel projet donne du sens à notre communauté régionale et cela cadre avec les valeurs de la MRC. La concertation et la collaboration entre les artistes, la MRC et divers acteurs de la région montre bien que la vitalité culturelle est bel et bien présente dans notre région », a-t-il affirmé.

Le projet Piste cyclable en œuvres affirme à la fois l’identité culturelle de la région de Vaudreuil-Soulanges, en plus de favoriser le rapprochement de l’art et du public. Pour en savoir davantage sur le regroupement Autour de nous, on visite le www.autourdenous.org.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ