Une cowgirl dorée au pavillon Wilson

Coteau-du-Lac

Véronique Labbé promet un spectacle dynamique le 18 avril prochain au pavillon Wilson de Coteau-du-Lac.
Véronique Labbé promet un spectacle dynamique le 18 avril prochain au pavillon Wilson de Coteau-du-Lac.

Enfilez bottes et chapeau de cowboy! La chanteuse Véronique Labbé montera sur scène sous peu au pavillon Wilson de Coteau-du-Lac.

Énergie et dynamisme. C’est ce que promet Véronique Labbé pour son spectacle du 18 avril prochain. « Je suis une fille très festive! Mon public doit s’attendre à bouger! » lance-t-elle d’emblée en entrevue. Les amateurs de country-rock seront séduits par cette auteure-compositrice-interprète qui en est déjà à son troisième album.

À 32 ans, Véronique Labbé a dédié plus de la moitié de sa vie à son amour de la chanson country. La jeune artiste a livré son premier spectacle alors qu’elle n’avait que 15 ans. « J’ai vraiment grandi dans cet univers. Mes parents, la fin de semaine, syntonisaient toujours la radio sur le poste country », se remémore-t-elle. Sa mère a d’ailleurs entrepris sa carrière de chanteuse en 1995. Véronique a ainsi pu faire ses classes en débutant comme choriste pour elle.

Son premier album, L’amour est un mystère, a connu un grand succès. En plus d’être nommée à l’ADISQ en 2007 dans la catégorie Album de l’année, Véronique Labbé a eu le plaisir de partager une de ses chansons, « Pourtant », pour la bande originale du film Bon Cop, Bad Cop. Son plus récent album, Entre ses murs, propose entre autres un duo avec Irvin Blais, « J’m’en veux d’y croire ».

Originaire de la région de Thetford Mines, Véronique Labbé vit maintenant en Montérégie. Elle anime En route vers l’Ouest, une série d’émissions tournée à la Sucrerie de la Montagne, à Rigaud, et diffusée à la télévision sur MATV ainsi qu’à la radio.

En avant le country!

Depuis les dernières années, Véronique Labbé constate un intérêt grandissant pour le country. Malgré le peu de soutien des radios commerciales pour ce genre musical, la chanteuse a réussi à y faire tourner quelques-unes de ses pièces. Lorsqu’on lui demande ce qu’est son plus grand accomplissement, elle souligne le fait de pouvoir continuer de faire carrière dans ce milieu après autant d’années. « Il y a de plus en plus de place pour le country underground, mais il reste encore des pas à faire », admet-t-elle.

Ses prochains pas, elle souhaite les faire dans le marché européen. La jolie blonde tentera en effet de charmer ce public au courant de l’été. La période estivale est sans contredit sa saison la plus occupée. Elle se produit au cours de plusieurs spectacles et festivals, dont celui de St-Tite, auquel elle participe depuis plus de 15 ans. Enfin, Véronique Labbé travaille à plusieurs projets, dont un nouvel album. Hi! Ah!

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *