Un défilé ludique et créatif

 L’Academia Espanola Mistral a travaillé avec la conteuse Lucie Bisson. (Photothèque)
L’Academia Espanola Mistral a travaillé avec la conteuse Lucie Bisson. (Photothèque)

Mozaïk, la parade

Pour une troisième année, la Ville de Vaudreuil-Dorion tiendra son défilé le 23 juin à 20 h, lequel met en vedette ses artistes et citoyens.

Cette année, quatre artistes chapeautent le projet. John McRae, Lucie Bisson, Monica Brinkman et Tina Struthers travaillent en effet avec les dix groupes afin de créer les éléments qui défileront dans les rues la veille de la Saint-Jean-Baptiste.

« Ce sera une parade plus créative que jamais », a déclaré Michel Vallée, directeur du Service des arts et de la culture de Vaudreuil-Dorion. On y verra beaucoup d’éléments en hauteur, des costumes flamboyants et on y entendra que des percussions. Les professionnels de Djembefola, Baratanga et Zuruba seront accompagnés des citoyens participants, qui auront reçu une brève formation.

Au final, les groupes œuvrant sur les 21 tableaux auront mis de trois à quatre mois à se préparer pour ce grand jour.

Parmi les groupes, notons les cadets, l’école Saint-Michel, L’Actuel, Haïti Vaudreuil-Dorion Harmonie, Academia Espagnol Mistral, la garde paroissiale, les scouts, le studio Danica Baladi, Funky Steps, les Citadins de la Cité-des-Jeunes et la troupe du Terra Karnaval.

Ce sont plus de 700 citoyens qui marcheront dans la parade, devant près de 20 000 personnes. « Il s’agit du plus bel exemple de ce qu’on fait avec Je Suis », a précisé Michel Vallée. D’ailleurs, le défilé, grâce à la participation citoyenne incroyable, s’apparente à ceux d’Europe, notamment la Zinneke parade à Bruxelles.

Voilà sans doute pourquoi la Ville est invitée par Montréal pour prendre part une fois de plus au grand défilé Terra Karnaval qui se tiendra le 13 juillet.

 Les danseurs du Studio Funky Steps seront de retour dans la parade cette année. (Photothèque)
Les danseurs du Studio Funky Steps seront de retour dans la parade cette année. (Photothèque)

Nouveautés

Cette année, Mozaïk la parade aura son premier char allégorique. Le reste des participants uniront pas et mouvements chorégraphiques.

Pour ce qui est des marionnettes géantes, le thème était Animagination. Ainsi, quelques animaux se joindront aux marionnettes existantes. En tout, 23 créations défileront. Quelque 15 semaines de travail auront été nécessaires à la confection de ces éléments de parade.

Autre nouveauté : le bigophone. C’est lors d’un séjour en France que Michel Vallée a découvert cet instrument tout simple, que le responsable du Carnaval de Paris lui a montré. Un gazou, une caisse de résonnance, et voilà, le tour est joué! Ceux que la bibliothèque distribuera aux intéressés sont fabriqués à partir de chapeaux de fête en carton. Les enfants des écoles primaires de la ville recevront sous peu les étapes de fabrication du bigophone. Toutefois, parions que les grands voudront également jouer de cet instrument festif.

Pour obtenir plus de détails sur ce défilé ou pour se joindre à un groupe, communiquez avec Karine Marin au 450 455-3371, poste 2215.

Pour voir les 21 tableaux le 23 juin, rendez-vous sur la rue Bourget (à partir du coin Jeannotte) et sur l’avenue Saint-Charles jusqu’au parc de la Paix.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *