Un chapiteau nommé Eugene Chaplin

Le Festival international de cirque Vaudreuil-Dorion célèbre ses 10 ans

Le Festival international de cirque Vaudreuil-Dorion (FICVD) n’a pas fini d’impressionner.

Le chapiteau sera installé de mai à novembre. L’installation devrait s’amorcer en avril, pour se terminer aux environs du 10 mai.  © FICVD
Le chapiteau sera installé de mai à novembre. L’installation devrait s’amorcer en avril, pour se terminer aux environs du 10 mai.
© FICVD

Après avoir accueilli à Vaudreuil-Dorion des invités des quatre coins du monde ces dernières années et présenté le premier concours international de cirque au Canada, les organiseurs ont annoncé avoir acquis un chef-d’œuvre architectural de 43 mètres de diamètre et près de 23 mètres de hauteur.

Seul chapiteau semi-permanent au Canada, l’imposante structure sera bientôt installée sur une magnifique clairière située derrière l’église de Saint-Michel de Vaudreuil-Dorion, à quelques jets de pierre de l’endroit où se déroule le FICVD au mois de juin.

En cette année marquant le centenaire du personnage de Charlot, le chapiteau portera le nom Eugene Chaplin, en l’honneur du fils du légendaire Charlie Chaplin. L’aide inestimable apportée par le metteur en scène de grands cirques européens dans le développement international du FICVD depuis quelques années explique en grande partie ce choix. Eugene Chaplin signera également la mise en scène du Grand Cirque 2014 en cette 10e année du festival.

« Cette acquisition sera le point d’orgue du 10e anniversaire du festival, a mentionné Yannick Gosselin, son président fondateur. En plus de cette importante acquisition, nous allons célébrer les 100 ans du personnage de Charlot et entreprendre plusieurs autres projets. »

L’idée d’offrir au FICVD un chapiteau de cirque de cette ampleur a pris racine lors des récents voyages en Europe que le festival a menés ces dernières années. En 2011, les organisateurs ont foulé la Suisse et l’Italie à la quête du clown Grock et rencontré plusieurs directeurs et personnalités du cirque européen. Puis l’an dernier, ils ont poursuivi l’aventure en visitant, entre autres, les cirques Bouglione et Pinder, avant de terminer leur voyage au Festival de cirque de Monte-Carlo. C’est à cet endroit que Yannick Gosselin a fait la rencontre de la princesse Stéphanie de Monaco.

« Quand on se promène d’un cirque à l’autre en Europe, on sent l’importance accordée au chapiteau, a-t-il précisé. Mais de tous les gens que nous avons rencontrés, c’est probablement la princesse Stéphanie de Monaco qui nous a dit le plus simplement du monde qu’un vrai festival de cirque, c’était un festival avec de grands artistes, mais aussi avec des animaux, une piste ronde, de la sciure et un chapiteau. Il ne nous manquait donc que le chapiteau! »

Et ce chapiteau acquis par le FICVD n’est pas le moindre au monde…

Un record Guinness!

En effet, le chapiteau Eugene Chaplin détient un record pour le moins original : il s’agit de la plus grande toile au monde peinte à la main! L’intérieur du chapiteau a l’allure d’une cathédrale, alors que l’extérieur rappelle les châteaux de la Loire.

Levier économique et touristique pour la région de Vaudreuil-Soulanges et deuxième plus grande salle en Montérégie, le chapiteau sera installé et monté sept mois par année, soit de mai à novembre. Il servira au FICVD, à la présentation de spectacles équestres et à plusieurs autres événements.

« Ce que nous voulons, c’est d’en faire non seulement un attrait touristique majeur dans la région, mais aussi sa fierté, a indiqué Yannick Gosselin. Nous voulons devenir maîtres dans l’art de la célébration. Dès ce printemps, ce lieu empreint d’histoire vous transportera assurément dans un univers imaginaire et créatif, je vous le garantis! »

En attendant l’élévation du grand monument, les futurs visiteurs peuvent se rendre sur les sites au www.chapiteauchaplin.com et au www.festivaldecirque.com pour en apprendre sur ce chapiteau qui n’a pas fini de faire tourner et lever les têtes!

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *