Trois galeries, trois expositions à la maison Trestler

Une oeuvre de Joanne St-Cyr. Photothèque

Le jeudi 16 mars à 19 h 30, la maison Trestler convie les amateurs d’arts visuels au vernissage de trois nouvelles expositions. Un moment unique pour découvrir le travail de trois superbes artistes. 

À la Galerie Antoine-Aimé-Dorion et au Salon Rainville, l’établissement a le plaisir d’accueillir, pour leur première exposition en duo, Lise et Joanne St-Cyr. Ce sera un privilège de découvrir cette exposition La libellule et le Papillon. Le symbolisme rattaché à ces insectes reflète bien la profondeur d’âme et l’océan d’imaginaire qui habitent ces deux sœurs depuis leur tendre enfance. Le public est donc invité à venir découvrir leur poésie. Cette exposition se poursuivra jusqu’au dimanche 4 juin.

Gagnante de TRACE

Oeuvre de Marie-Michèle Emond. Photothèque

À la galerie Iphigénie, l’exposition dans le cadre de « TRACE » de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent présente une artiste de la relève. La gagnante, Marie-Michèle Emond, exposera à la maison Trestler du 16 mars au 23 avril prochain. Résidente de Québec, c’est à Salaberry-de-Valleyfield qu’elle a fait ses armes en arts visuels. Il lui suffit d’une fleur, d’une couleur, d’un bord de mer ou d’un horizon pour alimenter son imagination. Elle reproduit son état d’âme du moment, évoquant cette douceur, ce temps d’arrêt qu’on se permet pour contempler la nature.  Ce projet est rendu possible grâce à la fidèle commissaire des artistes de la relève, Chantal Séguin.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *