Soirée féérique à Vaudreuil-Dorion

Le sapin créé par Tina Struthers est illuminé en soirée, et ses rubans soigneusement signés ont été imperméabilisés. (Photo Daniel Cuillerier)
Le sapin créé par Tina Struthers est illuminé en soirée, et ses rubans soigneusement signés ont été imperméabilisés. (Photo Daniel Cuillerier)

Md féerie_wbSamedi, la communauté s’était donné rendez-vous à l’occasion de la Féérie de Noël sur le terrain de l’église Saint-Michel.

Petits et grands ont pu admirer le magnifique sapin nouveau genre, écouter la musique de l’orchestre à vents du Suroît et de l’Harmonie, se délecter de guimauves grillées près du feu et danser au rythme folklorique sur le perron de l’église. Ce rassemblement annuel met en vedette non seulement le talent d’artistes et artisans locaux, mais invite aussi la communauté de Vaudreuil-Dorion à se réunir afin de célébrer ensemble l’arrivée des Fêtes.

En soirée, près de 800 enfants se sont plu à exprimer leur souhait au père Noël. Heureux de pouvoir passer du temps en famille, les jeunes ont également eu beaucoup de plaisir avec les lutins coquins qui se sont donné un malin plaisir à créer une ambiance festive sur tout le site.

En tout, près de 2000 citoyens ont profité de cette soirée magique pour se côtoyer, interagir et contribuer au succès de l’évènement.

Une œuvre signée Tina Struthers

Le sapin, vedette de la soirée, est une œuvre conçue par l’artiste Tina Struthers, mais créée en collaboration avec plus de 5000 personnes : enfants d’écoles de la région, aînés en centre d’hébergement, participants du Carrefour Jeunesse Emploi et citoyens. En effet, chaque participant a signé un ou plusieurs rubans, confectionnés par le Cercle de Fermières de Vaudreuil, qui ont tous été attachés à la base du sapin afin de lui donner ses couleurs. De plus, des portées musicales parcourent le terrain, arborant elles aussi les teintes vivantes et les écritures de Vaudreuillois sur rubans. « L’une comporte des noms de gens à qui les participants souhaitent du bonheur, une autre comprend des souhaits pour la communauté et l’autre, pour le monde », explique Tina, visiblement fière du résultat du projet.

Grâce à cette activité, l’établissement est devenu plus accessible à tous. Pour Normand Bergeron, curé à l’église Saint-Michel, cette œuvre permet une interaction entre les gens de la communauté, mais invite aussi toute la population à profiter du lieu patrimonial qu’est l’église Saint-Michel.

« Au-delà de nos croyances, ce lieu de rassemblement est historique et au cœur de notre communauté », a ajouté Michel Vallée, directeur du Service des arts et de la culture à la ville de Vaudreuil-Dorion.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *