Se nourrir de son histoire

 © Yanick Michaud Les Vaudreuil-Soulangeois auront l’occasion de se transporter au temps de la Nouvelle-France alors qu’ils seront entourés de personnages colorés à la parlure à l’ancienne.
© Yanick Michaud
Les Vaudreuil-Soulangeois auront l’occasion de se transporter au temps de la Nouvelle-France alors qu’ils seront entourés de personnages colorés à la parlure à l’ancienne.

Les Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion

Du 6 au 8 juin prochain, Vaudreuil-Dorion sera projeté au temps de la Nouvelle-France. Seigneurs, gentes dames et troubadours déferleront dans les rues du Vieux-Vaudreuil à l’occasion de la 22e édition des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion.

« Venez vous régaler de bonnes viandes et viandailles au Souper des seigneurs! Vous vous remplirez la panse avec de la bonne boustifaille! » L’invitation a été lancée par le porte-parole de l’événement, Éric Michaud, conteur et Roy des menteurs, lundi avant-midi.

En effet, le Souper des seigneurs, qui se tiendra le vendredi 6 juin, lancera les festivités. Cette activité tout indiquée pour les amateurs de gastronomie et d’expériences uniques permettra aux convives de se transporter à l’époque seigneuriale alors qu’ils côtoieront seigneurs, chevaliers et dames de la cour. « Lors de ce grand faste gastronomique, la famille royale agrémentera certainement la soirée de sa visite », a laissé entendre le porte-parole des Seigneuriales.

Le Souper des seigneurs illustre bien le thème de la 22e édition des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion, « Se nourrir en Nouvelle-France ». Tout au long de la fin de semaine, des ateliers de cuisine ancestrale pour petits et grands se dérouleront dans la cuisine à Berthe (samedi à midi, 14 h et 16 h; dimanche à 10 h, 14 h 30 et 16 h).

« Les fêtes populaires ont toujours été présentes et marquaient la vie des gens, même à l’époque de la Nouvelle-France », a indiqué Daniel Bissonnette, directeur général du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, en clin d’œil à plusieurs organisateurs d’événements et de festivals d’envergure dans la région présents au dévoilement de la programmation des Seigneuriales. « Plusieurs de ces événements qui marquent la culture et la vie de notre région, parmi lesquels les Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion, sont en voie de devenir de véritables traditions », a-t-il ajouté.

Une programmation haute en couleur

Le site des Seigneuriales ouvrira gratuitement ses portes au public le samedi de 11 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 17 h. Sur le terrain du musée (rues Sainte-Angélique, Sainte-Julie et Louise-Josephte), plusieurs groupes de reconstitutions historiques, de musiciens et de personnages fort colorés vêtus d’habits d’époque redonneront vie à l’époque de la Nouvelle-France et du Bas-Canada. Un grand nombre d’artisans et d’exposants agroalimentaires y exposeront également leur savoir-faire.

Les familles pourront encore cette année réaliser le parcours d’activités historiques présenté dans le dépliant officiel des Seigneuriales. Les festivaliers auront également l’occasion de croiser Éric Michaud, Roy des menteurs, Jacques Lacoursière, historien réputé et conférencier, Archie Martin, représentant des Premières Nations ou encore Frédéric Lacroix et Marc-Antoine Nadeau, respectivement chefs au Cabaret du Roy et à l’Auberge du Dragon Rouge.

De plus, le parc Esther-Blondin, rue Saint-Michel, accueillera à nouveau la Place des Premières Nations. Il sera le théâtre de la reconstitution d’un village amérindien et d’un campement militaire français du 18e siècle. « Ce site compte une nouveauté cette année. Comme les Amérindiens faisaient du troc, les visiteurs sont invités à faire de même! Ils n’ont qu’à apporter un ou plusieurs objets qu’ils laisseront sur le site, et ils pourront repartir avec des objets sur place », a expliqué Christiane Lévesque, coordonnatrice de l’événement.

Parmi les activités à ne pas manquer, on compte le Concours International de la Grande Menterie en Nouvelle-France, qui aura lieu samedi soir dès 19 h 30 (entrée libre). Tout au long de la soirée, plusieurs menteurs s’affronteront afin que soit déterminé le plus grand menteur de la Nouvelle-France, sous la supervision de l’Académie des juges. Les règles devront être respectées, sous peine d’élimination. Par ailleurs, trois élèves de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes, gagnants du concours des Mentardises chapeauté par monsieur Michaud, auront à raconter la menterie qui leur a valu les honneurs.

Sans oublier la messe seigneuriale le dimanche dès 10 h, en présence des descendants de la famille seigneuriale de Vaudreuil. « Apprendre l’histoire de notre milieu lors de la Nouvelle-France, c’est également redécouvrir nos lieux religieux puisque l’histoire passe par la foi », a souligné le diacre Gabriel, représentant de la Paroisse Saint-Michel, en conférence de presse.

La messe sera suivie de la criée publique sur le parvis de l’église à 11 h 30 et d’un défilé dans le Vieux-Vaudreuil. S’ensuivra la tradition ancestrale de la plantation du mai, un arbre que l’on noircissait à l’aide de fusils. Hommage à la famille seigneuriale, cette tradition visait à attirer de bonnes récoltes.

Un travail d’équipe

Organisées par le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, en collaboration avec la Ville de Vaudreuil-Dorion, Patrimoine canadien, Production Oyez Oyez et plusieurs autres partenaires, Les Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion permettent à la population de revisiter l’histoire de leur région à l’époque de la Nouvelle-France et de se familiariser avec des personnalités marquantes de cette époque, notamment le marquis de Vaudreuil.

Pour les Vaudreuil-Soulangeois qui désireraient vivre l’expérience unique du Souper des seigneurs, notez qu’il reste encore quelques billets au coût de 85 $. Pour se procurer des billets, on compose le 450 455-2092 ou le 1 877 455-2092.

Enfin, bien que le bon déroulement des Seigneuriales soit assuré par une équipe solide de bénévoles, Christiane Lévesque accueillera avec plaisir tous ceux qui ont envie de s’impliquer dans les Seigneuriales. Pour s’impliquer ou pour obtenir de plus amples informations, on compose les numéros de téléphone indiqués plus haut ou l’on visite le www.lesseigneuriales.com. Les festivaliers sont invités à se costumer pour l’occasion!

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *