Robert Payant raconte le Suroît

Le conteur vaudreuillois Robert Payant lancera son recueil de récits « Une fée m’a raconté le Suroît » à la libraire des Éditions Vaudreuil le 26 avril. © Photo : Daniel Cuillerier
Le conteur vaudreuillois Robert Payant lancera son recueil de récits « Une fée m’a raconté le Suroît » à la libraire des Éditions Vaudreuil le 26 avril.
© Photo : Daniel Cuillerier

Lancement d’un recueil de contes

Le conteur Robert Payant lance une anthologie de récits d’ici intitulée « Une fée m’a raconté le Suroît ». Ses collaborateurs et lui font un tour d’horizon de la région dans de courts contes variés.

Le samedi 26 avril se tiendra le lancement du recueil de contes de Robert Payant à la librairie des Éditions Vaudreuil. De 13 h à 15 h, l’auteur et quelques-uns de ses collaborateurs seront présents pour conter des récits du nouveau collectif « Une fée m’a raconté le Suroît ».

Cette monographie comporte 18 petits récits s’étalant sur 75 pages. « C’est un livre qui se consomme très rapidement et à la guise des lecteurs. On qualifie ce genre de fast-lecture, comme les contes ont en moyenne deux ou trois pages », explique l’auteur principal, Robert Payant.

« Une fée m’a raconté le Suroît » est inspiré des histoires de quelques-unes des municipalités des MRC de Vaudreuil-Soulanges, de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. On y parle entre autres de l’île aux Tourtes, anciennement appelée île aux Sorciers, du moulin à vent de Don Quichotte, des fantômes de la maison Trestler et de la légende des fées de la montagne de Rigaud.

En plus de lire les récits de Robert Payant, les lecteurs apprécieront les écrits de Jean-Michel Champagne, François Théorêt, Vincent Grenier, Marie-Agnès Huberlant, Ronald Larocque et les illustrations de Robert Lamoureux. « Tout le contenu est basé sur les résultats de recherches faites au Centre d’histoire La Presqu’île, souligne le conteur. Ce patrimoine immatériel en voie de disparition nécessite des démarches et une approche de conservation unique. »

Robert Payant souhaite exporter les récits de ce nouveau recueil dans des soirées de contes un peu partout dans la région.

Un DVD de « Une fée m’a raconté le Suroît » est aussi en vente. De près d’une heure, il contient six histoires racontées par une équipe du Cercle des conteurs du Haut-Saint-Laurent, sous la lentille du cinéaste André Desrochers.

L’histoire du conteur

Robert Payant en est à sa 15e publication. Il a publié son premier livre il y a maintenant 20 ans. « J’écris toutes sortes de choses. Je ne fais pas seulement dans les contes et légendes. Je m’intéresse beaucoup à l’histoire de Vaudreuil et j’aime composer des chansons traditionnelles », indique l’auteur.

Son amour pour les contes ne date pas d’hier. Robert Payant a grandi dans l’univers des contes : son père et son grand-père étaient d’ailleurs d’excellents conteurs. « J’ai été initié à l’âge de six ans. J’en ai maintenant 66. Voilà maintenant 60 ans que je me nourris de contes », précise-t-il.

Retraité de l’école secondaire Vaudreuil, comme enseignant de chimie Robert Payant racontait même des histoires à ses élèves! C’est au moment de sa retraite qu’il a enfin développé son amour pour l’écriture. Un amour qui n’est pas à la veille de s’essouffler.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ