Rencontre au sommet avec Mehdi et Julien

L’un est diplômé de l’école nationale de l’humour, l’autre a emprunté des sentiers plus sinueux pour avancer dans le métier. Les deux sont de bons amis dans la vie et font partie des humoristes prometteurs de la relève en pleine écriture de leur premier one-man-show.

Mehdi Bousaidan et Julien Lacroix multiplient les projets sur le Web, à la télé et sur scène. Ensemble, ils ont monté un spectacle qu’ils trimballent aux quatre coins du Québec. Plus de 60 spectacles sont déjà à leur agenda, dont celui au Pavillon Wilson, ce vendredi 29 septembre. Un show permettant de découvrir leur type d’humour. Le spectacle est basé sur deux 40 minutes chacun. Les deux humoristes sont ensemble sur scène pour deux sketches, l’un en début de spectacle et l’autre après l’entracte.

« Julien et moi on sortira notre one-man-show en même temps. Avant de partir la machine, on voulait faire une tournée ensemble. On s’est dit, on va prendre tout le stock qu’on ne mettra pas dans nos one-man-shows, qui est du très bon matériel, mais qui pour des raisons X ou Y n’allait pas avec le show. C’est du matériel inédit qu’on va juste faire pendant cette tournée-là » explique Mehdi Bousaidan lors d’une entrevue réalisée après une journée de tournage de la deuxième année de la série Trop. Parallèlement, il tourne dans Les cinq prochains, où il sera l’un des humoristes sous l’œil de la caméra.

Si les deux amis écrivent leurs blagues chacun de son côté, ils font du travail de script-édition et de finition ensemble. Mehdi Bousaidan construit encore son spectacle de rodage, qu’il ne présentera sur scène que dans un an environ. Les multiples projets dans lesquels il embarque ralentissent son processus d’écriture, mais ça ne lui nuit pas.

« Être humoriste en 2017, ce n’est pas juste faire des shows. Ça fait partie de la game d’essayer d’attaquer le showbiz sur plusieurs fronts. C’est important de faire de la télévision et de se faire connaître. Une fois que le spectacle sort, ç’a beau être le meilleur show du monde, si personne ne va le voir, ce n’est pas un succès », fait remarquer Mehdi Bousaidan.

Une autre des manières de se faire connaître est bien entendu le Web. Les deux humoristes ont obtenu beaucoup de succès avec leurs capsules humoristiques que l’on peut visionner, entre autres, sur leur site Internet mehdibousaidan.com et lacroixjulien.ca.

Pour découvrir leur humour en personne au Pavillon Wilson, on peut se procurer des billets au www.pavillonwilson.com ou en téléphonant au 450 763-5822 #222.

 

On a demandé à Mehdi Bousaidan de nous dire
qui de lui ou de Julien Lacroix est…

Le plus cinglant ?

« Sans aucun doute Julien. Je dis souvent qu’il est fou et il y a une partie de moi qui le pense. Il a un humour assez sauté. Tu ne sais jamais où il s’en va. Sa tête n’est vraiment pas faite comme la majorité des gens. Dans les capsules, on est en sécurité parce qu’il est de l’autre bord de l’écran, mais en show il est là pour vrai. C’est encore plus épeurant. »

Le plus séduisant ?

« Je pense que les deux on est très différents là-dessus. Julien a le physique d’un jeune garçon inoffensif et gentil. Il a l’air d’un gentil petit garçon et c’est ce qui fait son charme, mais quand tu le connais tu sais à quel point il n’est pas si inoffensif que ça. Moi, sur scène je parle aux gens comme s’ils étaient mes meilleurs amis. Je pense que c’est là que j’arrive à séduire le public. »

Le plus cultivé?

« C’est sûr que c’est moi. Julien a une bonne culture générale, mais ça se limite un peu au Québec. Dès que tu sors du Québec, on dirait qu’il perd un peu la carte. Ce qui me fait rire c’est la barrière de langue : il ne se fait pas comprendre autant à Londres qu’à Paris. »

Le plus ambitieux?

« Je dirais Julien. J’ai un parcours un peu plus classique : j’ai pris l’autoroute et lui a pris les sentiers battus. Il produit et écrit ses vidéos tout seul. Les deux on est très ambitieux, mais Julien prend plus de risques. »

Le plus drôle?

« J’aurais tendance à dire que c’est moi (rire!). C’est la question qui tue parce que l’humour c’est très subjectif. Les deux on est très drôles dans notre type d’humour. C’est ce qui est bien avec notre spectacle, les fans de Julien me découvrent et ceux qui viennent pour me voir vont découvrir Julien. Le spectacle n’a pas de thématique. C’est juste deux chums qui se font du fun et on inclut les fans avec ça. La combinaison des deux c’est le top de ce qui n’a jamais été fait. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *