Plus de 3000 Vaudreuil-Soulangeois en mode Féérie de Noël

 

Les élèves de Chantal Dupéré, de 4e année de l’école Harwood, se sont appliqués pour offrir des cartes de vœux de qualité. (Photo Myriam Delisle)
Les élèves de Chantal Dupéré, de 4e année de l’école Harwood, se sont appliqués pour offrir des cartes de vœux de qualité. Ils travaillent ici avec Annouchka Gravel Galouchko.(Photo Myriam Delisle)

Avec le temps des Fêtes à nos portes, le Service des arts et de la culture de Vaudreuil-Dorion a fait participer les enfants, les aînés, les jeunes du Carrefour Jeunesse Emploi les Artistes du bonheur et plusieurs autres citoyens à deux ateliers portant sur la période festive.

 

Cette année, un seul sapin animera la façade de l’église Saint-Michel. Mais celui-ci sera de 15 pieds de hauteur, et conçu à partir de rubans signés par 3000 citoyens. Toujours dans le concept du projet Je m’attache à la culture, ces milliers de rubans, fabriqués par le Cercle de Fermières de Vaudreuil, seront tous attachés sur une corde qui entourera le sapin tout en suivant sa forme.

Inscrits sur les bouts de tissus sont des souhaits pour le Monde, pour la communauté, des rêves ainsi que les noms des personnes à qui les participants souhaitent du bonheur.

Par ailleurs, les rubans seront vernis afin de garder leur éclat malgré le froid et la neige. Le public pourra admirer l’œuvre collective jusqu’à la fin décembre, en plus des portées musicales qui joignent les arbres, parsemées de lampes conçues elles aussi à partir de rubans.

Ainsi, les jeunes d’écoles primaires et secondaires ont majoritairement écrit le nom de leurs parents et animaux de compagnie. Et les personnes âgées en centres d’hébergement quant à elles inscrivent le nom de leur époux, de leurs enfants et petits-enfants. « C’est bien de voir le contraste entre les deux groupes d’âge », explique Tina Struthers, artiste responsable de ce projet. Et pour le souhait au Monde, celle-ci s’avoue épatée par la place qu’accordent les jeunes aux grands enjeux. « Ils souhaitent moins de pollution. Leur connaissance est plus large qu’on pense », ajoute-t-elle.

Clins d’œil de bonheurs d’hiver

Les jeunes en milieu scolaire et les aînés ont aussi participé à un autre atelier, celui de création de cartes de vœux. Toutes basées sur le même canevas, elles offrent la possibilité à chacun d’apposer sa touche personnelle. Toutefois, le contenu, générique, demeure le même pour chacune d’entre elles. « Il s’adresse à tous les groupes d’âge et toutes les religions », a exprimé Michel Vallée, directeur du Service des arts et de la culture à la Ville. Les artistes Annouchka Gravel Galouchko et Stéfan Daigle assistent les participants dans cette tâche.

Les cartes seront remises aux citoyens lors de la Féérie de Noël alors qu’on procédera au dévoilement du sapin, le 6 décembre à l’église Saint-Michel. Puis, les récipiendaires pourront à leur tour faire parvenir ces cartes à qui ils souhaitent du bonheur.

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *