L’École d’été du patrimoine se poursuit

Le vendredi 8 août dernier, le conférencier Bernard Hébert a animé la deuxième journée de l’École d’été du patrimoine, qui portait sur le patrimoine archéologique en milieu urbain.
Le vendredi 8 août dernier, le conférencier Bernard Hébert a animé la deuxième journée de l’École d’été du patrimoine, qui portait sur le patrimoine archéologique en milieu urbain.

Musée régional de Vaudreuil-Soulanges

La deuxième édition de l’École d’été du patrimoine a débuté la semaine dernière. Les participants ont déjà appris beaucoup sur le patrimoine archéologique du Québec, mais il reste encore plusieurs journées de formation!

Le 8 août dernier, le Patrimoine archéologique en milieu urbain était à l’honneur en cette deuxième journée de l’École d’été du patrimoine 2014 du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges. La journée était animée par Bernard Hébert, expert-conseil en archéologie et en patrimoine à la direction générale de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

En fait, le patrimoine archéologique est constitué de traces d’établissement et d’indices d’activités issus du passé d’une communauté. L’archéologie préventive, quant à elle, est une série d’interventions qui reposent sur des stratégies adaptées et spécifiques aux projets de développement, utilisées pour préserver et étudier des éléments significatifs du patrimoine archéologique, menacés par des travaux d’aménagement.

La conférence de Bernard Hébert se déroulant au Musée d’archéologie de Roussillon, à La Prairie, il a été particulièrement question du site patrimonial déclaré de ce secteur historique. Grâce à la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine, les participants ont effectué le circuit du tracé de l’ancienne palissade pour découvrir la riche histoire de cet ancien village.

Formations à venir

Il est encore possible de s’inscrire aux prochaines journées de formations, les 19, 20 et 21 août, données par Jonathan Cha, architecte paysager et chargé de cours à l’UQAM. Ces formations porteront sur le paysage culturel et le patrimoine paysager.

Sur le site web du ministère de la Culture et des Communications du Québec, nous pouvons lire que « le paysage culturel patrimonial est reconnu par une collectivité pour ses caractéristiques paysagères remarquables qui témoignent d’une activité humaine particulière sur ce territoire. Ces caractéristiques paysagères méritent d’être mises en valeur pour leur intérêt historique, emblématique ou identitaire ».

Le premier volet se tiendra au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, alors que le deuxième et le troisième se dérouleront entièrement sur la route. Le mercredi, le circuit en autobus amènera les apprenants dans la MRC du Haut-Saint-Laurent, d’Ormstown, jusqu’à la frontière des États-Unis, en passant par Saint-Anicet. Le lendemain, c’est le patrimoine paysager de la MRC de Vaudreuil-Soulanges qui sera couvert, une boucle complète comprenant entre autres Coteau-du-Lac, Rigaud et Saint-Polycarpe.

Ces journées de formation sont ouvertes à tous au coût de 20 $ chacune. Il faut réserver dès maintenant au 450 455-2092. Le formulaire d’inscription est disponible au www.mrvs.qc.ca ou au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, situé au 431, avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *