Le projet « Je suis » pour contrer la haine

En réaction aux tristes événements survenus, le 29 janvier, à Québec, l’équipe de l’émission Banc Public et Télé-Québec ont décidé de diffuser sur Facebook, le 31 janvier, le reportage sur le projet Je suis, prévu à la fin février à la télévision. En moins d’une semaine, la vidéo a obtenu plus de 47 000 vues et a été partagée plus de 1100 fois.

« Pour contrer la haine, y’a rien de mieux que de voir des gens qui initient des projets rassembleurs. À Vaudreuil-Dorion, la culture rassemble les gens, peu importe leurs différences. On vous offre ce reportage aujourd’hui parce qu’on a besoin de semer de l’amour et de se laisser inspirer par de belles actions. »

Ce message accompagnait le partage du reportage sur Facebook. Reportage que les téléspectateurs pourront voir à la télévision le 28 février, à 21 h. La rencontre de Michel Vallée avec l’animatrice Guylaine Tremblay remonte au 16 septembre 2016. Alors que le tournage dans la région s’est déroulé au courant de l’automne. Le principal intéressé a appris la bonne nouvelle de la diffusion sur les réseaux sociaux, quelques heures avant la publication.

« Guylaine Tremblay est d’une écoute exceptionnelle. C’est une belle équipe. Ç’a été une belle expérience! »

Penser à la communauté

« Ce qui nous rend plus fiers c’est le privilège que Banc Public et Télé-Québec a donné à notre communauté d’être en pensée d’une façon particulière avec la communauté musulmane, qui a vécu et qui vit des moments difficiles. C’était une manière de dire : on est là et on pense à vous. Que notre communauté serve à ça, c’est un cadeau », souligne Michel Vallée, le lendemain de la porte ouverte à la mosquée de Vaudreuil-Dorion où de nombreux musulmans lui ont parlé de Je suis et lui ont dit « je me sens bien chez nous ».

Réaction positive

Michel Vallée avait fourni une liste de collaborateurs aux recherchistes de l’émission Banc Public, en plus d’avoir accordé une entrevue de plus d’une heure à l’animatrice Guylaine Tremblay. Les choix et l’angle du reportage étaient, ensuite, entre les mains de l’équipe de l’émission. C’est donc avec bonheur que Michel Vallée a découvert le montage final en visionnant la vidéo sur Facebook, un mois avant le moment prévu. Un reportage qui a suscité de nombreux commentaires positifs.

« C’est la première fois que je vivais ça, autant de commentaires. Il y a eu plus de 1000 partages. Ce que j’ai vu passer comme commentaires cela a été extraordinaire. On a eu des commentaires de tout le Québec, d’ailleurs au Canada, de la France, de l’Acadie », conclut Michel Vallée, ajoutant que nos cœurs doivent battre à l’unisson avec la communauté musulmane, en ce moment.

 

À lire aussi:

Vaudreuil-Dorion parmi l’élite (Je suis… remporte le Prix international CGLU – Ville de Mexico – Culture 21)

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *