Le Chaos s’empare du musée

 L’artiste Julie Lambert exposera ses œuvres dès le 15 juin au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.
L’artiste Julie Lambert exposera ses œuvres dès le 15 juin au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.

L’exposition de Julie Lambert s’arrête à Vaudreuil-Dorion

Après avoir parcouru le Québec, de Drummondville à Jonquière, en passant par Repentigny et Baie Saint-Paul, l’exposition Chaos sera présentée au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.

Du 15 juin au 15 septembre, cet ensemble d’œuvres monumentales transformera la salle de l’établissement. Par son exposition, l’artiste multidisciplinaire Julie Lambert amènera le public à réfléchir aux enjeux de notre monde moderne.

Depuis ses débuts il y a plus de 25 ans, son travail a évolué en un unique mélange entre les métiers d’art, les arts visuels et la vidéo. Parsemée de références à l’histoire de l’art, son approche symbolique propose une suite d’éléments morcelés qui, une fois rassemblés, créent un ensemble cohérent. Julie fait confiance à l’intelligence de l’observateur pour remettre les morceaux en place. Elle se permet une grande liberté dans sa démarche en explorant autant l’art sculptural que pictural tout en jouant avec l’espace. Dans la même salle, de petites statuettes d’argile créant une armée d’oiseaux côtoieront une immense murale inspirée de Picasso.

Un art qui interpelle

Sa création aborde des thèmes opposés : l’écologie et l’économie, la réalité et la fiction, le passé et l’avenir. Toujours, une question l’interpelle : l’être humain intelligent, inventif, qui pille, qui détruit, qui se croit éternel et qui domine son environnement provoquera-t-il son propre déclin? C’est en utilisant des techniques mixtes qu’elle cherche des réponses.

Cette Drummondvilloise originaire de Victoriaville s’inquiète du sort que l’homme réserve à sa planète.

Son baccalauréat en biologie explique certainement son amour de la nature et ses préoccupations quant à la conservation de celle-ci. Elle espère sensibiliser les spectateurs à l’urgence de la situation et souhaite par le fait même que cette prise de conscience les incitera à l’action.

Pour avoir la chance de rencontrer l’artiste, le public est convié au lancement de l’exposition lors du vernissage le dimanche 16 juin à 14 h. Il sera aussi possible de discuter avec Julie Lambert des thèmes qui lui tiennent à cœur à l’occasion d’une rencontre-échanges, le dimanche 25 août à 14 h au musée, situé au 431, avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion.

Pour en apprendre davantage sur cette artiste engagée, rendez-vous au www.julielambert.ca.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *