La maison Félix-Leclerc toujours vivante

Si l’on a moins entendu parler de la maison Félix-Leclerc dans les derniers mois, soit depuis que la Ville de Vaudreuil-Dorion en a repris l’administration, elle reste un lieu de culture bien vivant et régional. La Ville a choisi d’en faire une maison de la culture et lance une programmation accrocheuse pour cet automne.

Pendant l’été, soit de mai à septembre, le site sera ouvert au public, comme les années précédentes. Les guides continueront d’amener les visiteurs dans la maison de Félix et de les plonger dans son univers par le biais d’une visite guidée. D’octobre à avril, l’exposition permanente sera mise de côté pour faire place à des expositions, aux artistes et à une programmation culturelle.

Un comité de programmation a été mis sur pied afin de décider des activités qui s’y tiendront. Outre les élus Rénald Gabriele, Céline Chartier et Robert A. Laurence, y siègent aussi Karine Marin et Chloé Marcil de la division Culture et vie communautaire à la Ville, ainsi que Lorraine Messer et Madeleine Boulanger, respectivement présidente et administratrice de la Société de sauvegarde de la mémoire de Félix Leclerc à Vaudreuil-Dorion. L’organisme, qui était à l’origine de la bataille pour sauver la maison de Félix Leclerc afin de l’ouvrir au public, n’administre peut être plus la maison mais elle s’engage à poursuivre sa lutte pour perpétuer la mémoire de ce grand poète québécois.

« En tant que Ville ça nous permet d’avoir accès à des budgets et de faire des maillages avec notre programmation pour justement faire vivre cette maison-là. On est dans la continuité de ce que l’organisme a toujours fait », souligne Chloé Marcil, chef division Culture et Vie communautaire à la Ville.

La Mèz à Félix

Les mots continueront d’occuper une place importante dans la programmation des lieux. Dès le mois d’octobre, des rendez-vous se tiendront dans la maison les vendredis soirs : un volet intitulé La Mèz à Félix.

« Félix était marginal et un peu underground. On s’est dit que ça serait le fun de retrouver cette essence-là. Ça va s’adresser à une clientèle plus jeune adulte. La Mèz c’est tous les vendredis soirs, mais il y a une thématique pour chaque vendredi. »

Le premier vendredi du mois sera un soirée-rencontre. Si l’on dévoilera sous peu l’artiste d’octobre, on sait déjà que le 3 novembre c’est Francine Ruel qui se confiera dans l’antre de Félix.

Le deuxième vendredi, on jammera au salon. Les participants seront conviés à amener leur instrument pour s’exprimer en musique avec les artistes invités.

Le troisième vendredi, les contes et les histoires seront à l’honneur avec le thème « Jasette chez Félix ». Le 20 octobre, c’est Lucie Brisson qui lancera le bal. Viendrons ensuite, Alexis Roy (17 novembre) et le cercle des conteurs du Haut-Saint-Laurent (15 décembre).

Impossible de passer à côté du théâtre dans une programmation chez Félix. C’est pourquoi le quatrième vendredi du mois sera une soirée-théâtre. Les Philanthropes présenteront Les fantômes du Québec se racontent, le 27 octobre, et Du petit bonheur à la Maison Félix, le 24 novembre.

« La programmation c’est une belle annonce. Pour la Société de sauvegarde de la mémoire de Félix Leclerc c’est bien parce que la maison vit. Ici on retrouve Félix dans la maison », déclare Lorraine Messer, présidente de l’organisme, précisant que des maisons d’artiste il y en a très peu au Québec.

Large culture

En plus des soirées du vendredi, la maison sera ouverte au public les samedis et dimanches. Il n’y aura pas de visite guidée en basse saison, mais les guides seront présents pour répondre aux questions des visiteurs. De plus, chaque mois un artiste s’y installera pour créer. Les gens pourront lui poser des questions et même parfois participer lors d’activité de médiation culturelle. Les œuvres créées pendant le mois seront exposées et vendues au pavillon d’accueil. D’ici Noël, les artistes Stéphan Daigle, Alejandro Senn et Sabrina Tardif seront les artistes en résidence.

La maison Félix-Leclerc fera relâche pendant le temps des fêtes avant de revenir avec une nouvelle programmation pendant l’hiver.

« Ça continue différemment, mais ça continue. On est toujours-là. On ne pense pas juste Vaudreuil-Dorion. Il n’y a rien de comparable dans la région », a lancé Chloé Marcil.

Toutes les activités seront gratuites et se tiendront à la maison Félix-Leclerc située au 186, chemin de l’Anse à Vaudreuil-Dorion.

Renseignements : 450 455-3371.

« On est vraiment dans un esprit de culture de proximité. Les lieux font qu’on ne peut pas accueillir plus que 30 à 40 personnes. C’est correct comme ça. C’est ce qu’on veut. » – Chloé Marcil

 

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ