La Lazaroise Sonia Alain signe deux romans fantastiques

Les gardiens des portes, tomes 1 et 2

Le 8 mars à la bibliothèque de Saint-Lazare, Sonia Alain lancera les deux premiers tomes de sa nouvelle série fantastique, Les gardiens des portes. L’auteure compte maintenant cinq ouvrages à sa collection.

Mêlez fantaisies, légendes, mythes et un pendant historique, le tout sur une trame romantique, et vous obtiendrez Les gardiens des portes de Sonia Alain. L’auteure lazaroise lance avec fébrilité les deux premiers tomes d’une série de quatre aux Éditions AdA. Ses trois premiers romans mettent chacun en vedette un personnage-clé féminin : Abbygaelle, Alicia et Amélie. Ces femmes seront enfin réunies, dans la conclusion, au quatrième tome.

Le premier livre des Gardiens des portes fait évoluer Abbygaelle dans la région du Bas-du-Fleuve; le deuxième se déroule en Écosse, à notre époque mais dans un univers parallèle; l’action du troisième tome a lieu à Rome; le dernier roman joue avec l’espace-temps, allant de l’an 1500 au monde actuel.

Les deux premiers livres à peine lancés, Sonia Alain travaille déjà aux prochains volumes. « La recherche du tome trois est terminée. L’écriture des premières pages est déjà achevée et la trame narrative est bien pensée. Pour le quatrième manuscrit, j’ai déjà une bonne idée de ce que je veux en faire », explique cette mordue d’écriture.

Sonia Alain n’en est pas à ses premiers écrits. Elle signe aussi la série historique Le masque du gerfaut et L’amour au temps de la guerre de Cent Ans (tomes 1 et 2), publiés chez VLB et aux Éditeurs réunis.

Sa nouvelle série de romans au style plus fantaisiste représentait un tout autre défi pour l’auteure : « La gymnastique devient plus ardue lorsqu’on joue avec les lignes temporelles et les autres dimensions. La recherche sur les différentes cultures m’aide toutefois beaucoup. Cela me donne suffisamment de renseignements pour bien écrire. J’aime ajouter une touche de réalisme à mon fantastique », confie la romancière.

L’auteure ne fait pas dans la romance rose bonbon! Ses livres s’adressent aux personnes de plus de 16 ans. « Je joue sur les limites de ce qui est acceptable ou non. On aime mes personnages, même si on préfèrerait ne pas les aimer. J’aime faire réagir. Les émotions qu’en retire le lecteur sont très intenses, passant par la souffrance et la peine. Nous sommes loin de la romance légère », admet Sonia Alain. Elle aime effectivement jouer sur le côté sombre des personnages.

Sonia Alain en quelques mots

La passion de l’écriture a toujours été présente chez Sonia Alain. Adolescente, elle se plaisait à écrire des fins à ses films préférés. Déjà, elle aimait lire des romans historiques, principalement sur l’époque du Moyen-Âge. Avant de se consacrer entièrement à l’écriture de ses bouquins, la Lazaroise a travaillé dans le milieu de la petite enfance, d’abord comme éducatrice auprès de jeunes enfants, puis comme chargée de cours au collège Édouard-Montpetit.

Les deux premiers tomes de la série Les gardiens des portes seront lancés officiellement à la bibliothèque de Saint-Lazare le 8 mars dès 13 h. L’auteure sera sur place pour une séance de dédicace et présenter ces nouveaux romans.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Calendrier des Fêtes
25 et 26 décembre
27 et 29 décembre
27 et 29 décembre
Fermé
Fermé
Horaire régulier
Voir l'horaire complet
PUBLICITÉ