Il était une fois… quatre saisons

Vivaldi
Vivaldi

Concert aux chandelles à Vaudreuil-Dorion

Autrefois, la musique ne servait qu’à divertir les hommes. Toutefois, grâce à Antonio Vivaldi (1678-1741), génie de la musique baroque, elle s’élève enfin au rang qu’elle doit occuper. Elle sert à ennoblir l’âme des êtres humains et à les rendre meilleurs.

Par conséquent, dès sa création, l’œuvre intitulée Les quatre saisons a eu sur le cœur des hommes un effet magique et bouleversant.

Le public est invité à entendre Les quatre saisons le samedi 15 juin à l’église Très-Sainte-Trinité de Vaudreuil-Dorion. Un concert inspiré, enchanteur et d’un grand éclat, un concept unique, une église simplement illuminée de chandelles, un décor féerique, des histoires touchantes, des musiciens exceptionnels et une musique éblouissante. Voilà ce à quoi est convié l’auditeur de ce concert!

Des saisons populaires

Les quatre saisons serait l’œuvre musicale la plus enregistrée de tous les temps. De tous les compositeurs de l’époque baroque (1650 à 1750), Vivaldi est le plus connu. Ses 450 concertos et l’ensemble de sa musique sacrée ont fait de lui le plus populaire et le plus prolifique de son temps. Mais d’où vient cette popularité des Quatre saisons, composées en 1725, il y a de cela 288 ans ? Sans doute de leur grande beauté mélodique, mais aussi sûrement à cause de cette joie que laissent ces notes dans le cœur des auditeurs. Lors du concert, le public aura la chance de les écouter dans une ambiance magique et intime, propice à l’écoute, car, ce soir-là, l’église sera uniquement illuminée de chandelles, comme à l’époque. L’ouïe y sera donc plus facilement sollicitée et chacun pourra profiter pleinement de l’expérience. Ambitus

L’ensemble Ambitus, qui offrira lors du concert une interprétation sous le signe du charme, de l’élégance et de l’émerveillement, présentera également Hymne à la joie de Beethoven, Petite musique de nuit de Mozart, un grand medley des meilleures chansons de films (Love Story, Le Parrain, Titanic, Mon Fantôme d’amour, etc.), le 1er mouvement du concerto pour violon RV 356 de Vivaldi, Farandole de Bizet, l’ouverture de Guillaume Tell de Rossini et trois des plus belles chansons d’Édith Piaf. De plus, chacune des œuvres au programme fera l’objet d’une présentation toute particulière. Leur naissance sera racontée sous la forme d’une belle histoire.

Les billets sont en vente à la librairie Boyer (boulevard de la Gare) ainsi qu’à l’entrée même de la salle, le soir du concert dès 19 h 15.

On obtient plus de détails en composant le 450 419-9148 ou sur le site www.concertchandelle.com.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *