Apprendre dans des endroits enchanteurs

MMC musée 140
Le 12 août dernier, le professeur Luc Noppen, du Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM, a donné une conférence sur la mise en patrimoine des noyaux villageois à l’église Saint-Clément de Beauharnois.

L’École d’été du patrimoine s’adresse à tous les amateurs d’art, de culture et du patrimoine québécois. Depuis le 5 août dernier, les participants ont pu vivre des expériences enrichissantes dans les lieux enchanteurs de la région et des environs. Les intéressés seront ravis d’apprendre qu’il reste encore deux journées d’exploration à découvrir!

Le mardi 12 août dernier, les personnes inscrites à l’École d’été du patrimoine du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges étaient conviés au Séminaire régional sur l’avenir des églises qui se tenait à l’église Saint-Clément de Beauharnois. Plusieurs experts du domaine étaient réunis pour proposer des pistes de réflexion sur la préservation du patrimoine religieux québécois.

Lors de cette journée de formation, qui rassemblait plus de 45 personnes, il a été entre autres question du « Plan églises », un outil nécessaire à l’élaboration d’une planification stratégique autour de ces églises qui ont un avenir au cœur de nos communautés. Les cas précis des églises de Saint-Anicet et de Sainte-Jeanne-de-Chantal ont aussi été traités par les intervenants.

Formations à venir

Pour bien terminer l’édition 2014, la journée du 27 août sera consacrée au patrimoine immatériel et celle du 28 août portera sur le patrimoine alimentaire. En premier lieu, Marie-Blanche Fourcade, professeur à l’UQAM, qui enseigne et mène des recherches dans le champ du patrimoine et de la muséologie, tentera de définir et de faire découvrir ce qui se cache derrière le patrimoine immatériel. De son côté, Jessica Roda, doctorante en ethnomusicologie et chercheure postdoctorante à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain ESG-UQAM, expliquera comment la musique intègre la notion de patrimoine immatériel par la présentation de deux expériences de terrain. La journée se terminera sur une note interactive avec une simulation à l’aide des participants.

Le lendemain, la journée de clôture se déroulera sur le site enchanteur du Vignoble Côte de Vaudreuil, où Julia Csergo, professeur à l’UQAM, démystifiera le patrimoine alimentaire. Selon cette dernière, « l’alimentation joue un rôle important dans la compréhension des sociétés humaines et des rapports entre les humains ». Pour agrémenter cette dernière journée, un buffet sera servi sous un grand chapiteau ainsi qu’une dégustation de vin en fin d’après-midi.

Il est toujours possible de se joindre aux deux dernières journées de formation, au coût de 20 $ chacune en réservant au 450 455-2092, ou en se déplaçant au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges situé au 431, avenue Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *