Alex Nevsky à Vaudreuil-Dorion

Le spectacle d’Alex Nevsky aura lieu à la scène principale le 23 juin, après les feux d’artifice.
Photo Myriam Delisle

Dans un mois, il sera ici, à Vaudreuil-Dorion pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste. En effet, Alex Nevsky fait partie de la programmation du Festival de cirque. 

Mais s’agit-il d’un adepte de cirque? « Le cirque, c’est beaucoup associé à l’enfance. C’est comme s’il y avait une coupure à l’âge adulte », déplore l’auteur-compositeur-interprète, précisant que les parents retrouvent cet émerveillement avec leurs propres enfants. Même jeune trentenaire, Alex apprécie les prouesses des artistes de cirque, dont ceux des 7 doigts de la main, avec qui il a eu la chance de partager la scène l’été dernier à Ottawa. « Je trouve ça hallucinant leur force physique, leur technique, leur adresse », souligne-t-il. Et étant artiste, il comprend bien le temps qu’exige la maîtrise d’un art. « Quand je les regarde, je ne suis pas juste subjugué par le moment, je suis tout le temps en train de penser à quel point ils travaillent tellement fort ces gens-là. »
Et le spectacle d’Alex Nevsky, ayant lieu le 23 juin sur la scène principale, s’avère l’endroit par excellente où souligner la fête des Québécois. De nombreux citoyens se joindront à lui en cette soirée festive. D’ailleurs, le chanteur garde d’excellents souvenirs de la Saint-Jean-Baptiste. Même s’il admet que ses anecdotes ne sont pas racontables, Alex confie toutefois qu’il a particulièrement aimé fêter sur les plaines d’Abraham à Québec. Adolescent, il s’agissait de sa première virée en voiture avec des amis. À l’époque, partir de Granby à 10 h le soir pour arriver à Québec à 1 h du matin ne posait aucun problème, et semblait tout à fait logique. Le party se terminait pour les familles, mais commençait pour les jeunes. « Il y avait vraiment un sentiment de liberté et de fraternité », se souvient-il.

Un spectacle adapté

Ainsi, le spectacle d’Alex Nevsky à Vaudreuil-Dorion en sera un à la fois québécois et festif. Bien qu’il présentera majoritairement ses propres compositions, il n’hésitera pas à inclure deux ou trois reprises, histoire de faire plaisir à la foule. D’ailleurs, l’artiste vient de reprendre Quand on aime on a toujours 20 ans sur l’album de Michel Robidoux, paru en mars dernier. « Je trouve que c’est un beau classique à refaire alors ça, je vais essayer de l’intégrer », explique le chanteur, précisant qu’il n’offrira pas son spectacle habituel à son passage à Vaudreuil-Dorion.

Ne manquez pas une autre entrevue avec Alex Nevsky bientôt sur Vaudreuil-Soulanges.tv

La Voix de Nevsky

À l’automne, Alex Nevsky reprendra son rôle de coach à La Voix junior. Comment compte-t-il attirer les candidats? « Encore une fois avec des bonbons, des chocolats, c’est ma technique », lance-t-il à la blague. Sans surprise, l’auteur entend plutôt rester lui-même. « Être vrai, être honnête, c’est ce qui fait que j’ai eu du fun. J’ai pas essayé d’aider des gens que je ne croyais pas être capable d’aider. Quand je me retourne, c’est parce qu’ils me font vraiment triper et je ressens vraiment quelque chose quand je les entends. »

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *