Unis pour les enfants haïtiens

 © Marie-Maxime Cousineau Le samedi 10 mai, une grande vente-débarras a été tenue au profit de Fraternité Haïti des Trois-Lacs, qui soutient la scolarisation des enfants haïtiens.
© Marie-Maxime Cousineau
Le samedi 10 mai, une grande vente-débarras a été tenue au profit de Fraternité Haïti des Trois-Lacs, qui soutient la scolarisation des enfants haïtiens.

Fraternité Haïti des Trois-Lacs

Le samedi 10 mai, l’organisme Fraternité Haïti des Trois-Lacs a tenu une grande vente-débarras au profit des enfants haïtiens.

C’est sous un soleil radieux que s’est tenue la vente-débarras de Fraternité Haïti des Trois-Lacs sur le site de l’ancien Marché Viau, généreusement prêté par la famille Viau pour l’occasion. Elle rassemblait plusieurs centaines d’articles, tous donnés par des particuliers désireux de contribuer à la cause.

De dynamiques rythmes haïtiens égayaient l’ambiance tandis que des bénévoles étaient responsables du barbecue, préparant de délicieuses grillades. Café et produits haïtiens étaient également en vente.

De plus, l’organisme a accueilli une invitée spéciale pour la journée : Christiane Malenfant, qui s’implique énormément auprès des enfants haïtiens. Policière retraitée comptant 28 années d’expérience au sein du Service de police de Montréal, Christiane Malenfant a effectué quatre déploiements en Haïti au cours de sa carrière.

Depuis, elle a attrapé la piqûre : elle peut y faire jusqu’à trois voyages communautaires par année. Lors de ses voyages, elle apporte chaussures, vêtements, sacs d’école et plus encore. « Je suis tombée en amour avec les enfants haïtiens. Certains, que j’ai connus à trois ans, sont maintenant âgés de 11 ans », indique-t-elle.

En 2012, la policière retraitée a mené des campagnes de financement et a amassé des fonds pour le déménagement du Centre Emmanuel, un orphelinat accueillant une cinquantaine d’enfants. Ainsi, en 2013, le centre a déménagé dans un autre secteur de la ville, le Château à Jérémie.

« Nous avons peinturé en janvier, posé la céramique en avril… Maintenant que la phase un est terminée, nous entamons la deuxième phase, à savoir la construction d’un deuxième étage et d’un mur de protection autour de l’orphelinat pour le sécuriser », explique Christiane Malenfant.

Depuis qu’elle s’implique auprès du Centre Emmanuel, elle voit à l’entretien de l’orphelinat, au financement de l’école, à l’approvisionnement en nourriture ou encore au remplissage des châteaux d’eau.

Une aide précieuse

L’organisme Fraternité Haïti des Trois-Lacs, qui vient en aide aux orphelinats et aux écoles du pays et qui favorise l’accès à l’éducation, a intégré le Centre Emmanuel à son programme de bienfaisance.

« J’ai fait quatre voyages humanitaires en Haïti. Avec d’autres bénévoles, nous avons mis en place un centre d’apprentissage par le jeu dans un bidonville, le tout rendu possible grâce à l’extrême générosité des donateurs, indique Louise Normandeau, responsable de la vente-débarras. Cet automne, nous aimerions ouvrir un centre de jeu au Centre Emmanuel. »

Grâce au programme de parrainage de l’organisme, plusieurs enfants haïtiens ont eu accès à la scolarité, leur assurant un meilleur avenir. Chaque parrain ou marraine se voit assigner un filleul, qu’il peut visiter en tout temps en Haïti. Pour 1 $ par jour, ou 30 $ par mois, les frais de scolarité, les fournitures scolaires et l’uniforme, ainsi qu’un repas le midi, sont couverts. Un reçu fiscal est remis une fois par année.

Depuis la création de Fraternité Haïti des Trois-Lacs, 37 filleuls ont terminé leurs études et reçu leur diplôme. Treize sont enseignants, deux sont infirmières, un a été ordonné prêtre, tandis que d’autres ont opté pour des secteurs tels que la plomberie, l’électricité, la cuisine et la couture. Une étudiante est même inscrite en médecine!

« Souvent, les gens sont méfiants et ne savent pas où se rendent leurs dons. Pour notre part, on se rend directement sur place avec l’argent, et chaque sou est investi dans l’éducation des enfants », précise Louise Normandeau.

Pour contribuer à l’organisme, on peut envoyer un don à Fraternité Haïti des Trois-Lacs, a/s Marie-Éliane Wart, C.P. 234, Vaudreuil-Dorion QC J7V 2K0, composer le 450 424-6149 ou encore envoyer un courriel à fraternitehaiti@live.com. Pour contribuer à la cause de Christiane Malenfant, on compose le 514 953-2737 ou on envoie un courriel à malenfantchristiane@hotmail.com.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *