Un partenariat qui soulève les débats

Saint-Zotique

Mardi soir, l’assemblée du conseil de Saint-Zotique a été quelque peu agitée alors que le conseiller Pierre Chiasson s’est opposé à ses collègues.

Le conseiller du district cinq, Pierre Chiasson, s’est prévalu de son droit de citoyen pour prendre la parole lors de la période de questions.© Marie-Maxime Cousineau
Le conseiller du district cinq, Pierre Chiasson, s’est prévalu de son droit de citoyen pour prendre la parole lors de la période de questions.© Marie-Maxime Cousineau

L’un des points qui ont suscité la désapprobation du conseiller du district cinq est la collaboration entre la Municipalité et la Commission scolaire des Trois-Lacs pour l’aménagement d’un stationnement commun. Les deux institutions se partageront équitablement les dépenses du projet.

« La Municipalité a déjà cédé un terrain pour la construction de l’école des Orioles l’année dernière. Cette année, nous construisons un stationnement qui sera financé à même les taxes municipales… Je trouve cela immoral que les taxes municipales soient utilisées pour la construction du stationnement qui sera utilisé par le personnel de l’école alors que les citoyens paient déjà des taxes scolaires », a déclaré le conseiller Pierre Chiasson.

Lorsque joint par les Hebdos du Suroît, le directeur général de la Municipalité, Jean-François Messier, a affirmé que ce projet était prévu dans le plan triennal d’immobilisations 2014-2016. En effet, le besoin d’espaces de stationnement supplémentaires se faisait déjà sentir, notamment pour les usagers de la Maison du citoyen, de la salle communautaire, de l’hôtel de ville et de la bibliothèque.

« En fait, nous considérons que la Municipalité et la commission scolaire sont toutes deux gagnantes de ce partenariat. Nous aurions eu à construire ce stationnement éventuellement, et c’est une belle opportunité de partager les coûts », a déclaré Jean-François Messier.

Mardi soir, alors que tous les membres du conseil ont refusé d’écouter les propos du conseiller Pierre Chiasson, ce dernier s’est prévalu de son droit de citoyen, faisant part de ses interrogations au cours de la période de questions réservée à la population. « Je ne fais que défendre les intérêts des payeurs de taxes », a-t-il affirmé.

Notons que ce stationnement sera aménagé sur le terrain municipal voisin de l’école des Orioles, avenue des Maîtres, et qu’il communiquera avec le stationnement de l’hôtel de ville. Le coût du projet est estimé à 400 000 $, frais qui seront assumés par la Municipalité et la commission scolaire à parts égales. Cette somme pourrait toutefois être revue à la baisse lors de l’appel d’offres.

En janvier dernier, cet avis d’intention de partenariat entre les deux institutions avait été accepté à l’unanimité par le conseil.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *