Salon rassembleur pour les familles d’ici

© Photo : Marie-Maxime Cousineau  C’est en présence de Michelle L. LeCavalier, conseillère municipale de L’Île-Perrot, que les organisatrices du Salon, Christina Maurice et Chantal Darcy, ont remis un chèque de 800 $ à la Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges. Danielle Nadeau de la Fondation était présente pour recevoir cette contribution.
© Photo : Marie-Maxime Cousineau
C’est en présence de Michelle L. LeCavalier, conseillère municipale de L’Île-Perrot, que les organisatrices du Salon, Christina Maurice et Chantal Darcy, ont remis un chèque de 800 $ à la Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges. Danielle Nadeau de la Fondation était présente pour recevoir cette contribution.

Bilan du 1er Salon prénatal et jeunes familles

Un peu plus de 1000 Vaudreuil-Soulangeois ont assisté au premier Salon prénatal et jeunes familles, dimanche à L’Île-Perrot. La Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges aura profité de la grande assistance, étant donné qu’une partie du coût d’entrée était destiné à cet organisme régional.

Consacré autant aux femmes enceintes qu’aux enfants, le Salon prénatal et jeunes familles a attiré de nombreuses familles de la région. Conférences, jeux gonflables, mascotte et plus d’une trentaine d’exposants ont contribué au succès de la première édition. Satisfaites de cette journée familiale, les fondatrices Chantal Darcy et Christina Maurice souhaitaient faire connaître les différentes entreprises de la région susceptibles d’intéresser les jeunes familles. « Nous possédons chacune une entreprise et nous savons à quel point il est difficile pour les entrepreneurs d’ici de percer dans le milieu, explique Christina Maurice. La plupart des jeunes parents assistent au Salon Maternité Paternité Enfants à Montréal et se familiarisent avec les commerces de la grande métropole. Pourtant, de nombreux commerçants offrent les mêmes articles ou services dans la région. » Le salon se voulait interactif, amusant et familial! D’autant plus qu’il était abordable pour les commerçants régionaux, en comparant avec les tarifs du Salon montréalais.

Enfin, la tenue du salon a été possible, notamment grâce au partenariat avec la Ville de L’Île-Perrot et les Pharmaprix de Saint-Lazare, L’Île-Perrot, Vaudreuil-Dorion et Pincourt. « La Ville de L’Île-Perrot félicite les organisatrices du salon pour leur belle initiative. Nos portes sont toujours ouvertes et nous espérons que la deuxième édition verra le jour », a mentionné la conseillère municipale de L’Île-Perrot, Michelle L. LeCavalier, aux visiteurs du Salon.

Les fondatrices du Salon prénatal et jeunes familles ont déjà la tête remplie d’idées pour la seconde édition. Elles ont d’ailleurs été étonnées de voir l’engouement et la facilité d’approche des commerçants d’ici. Tellement qu’elles ont dû se restreindre à un spécialiste par domaine, afin de permettre une plus grande variété d’exposants.

Salon engagé

La vocation familiale du Salon est d’autant plus confirmée par son engagement auprès de la Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges. Ainsi, un dollar par billet vendu a été remis à l’organisme régional. Les organisatrices ont fièrement remis un chèque de 800 $ à la Fondation, à la fin de la journée.

Voilà maintenant 20 ans que la Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges a été mise sur pied. L’organisation vient en aide aux jeunes familles défavorisées. Elle veut permettre une chance égale de développement à tous les enfants de la région, desservis par le CSSS Vaudreuil-Soulanges.

Parmi l’aide offerte, la Fondation soutient financièrement l’organisme OLO et des camps spécialisés pour les jeunes dans le besoin. L’organisation offre aussi un soutien au service d’orthophonie, afin de dépister les problèmes chez les enfants, avant qu’ils ne commencent l’école. Le programme « Ton sac d’école comme tout le monde » a aussi été mis en œuvre pour aider les parents dans l’achat de matériel scolaire.

Par ailleurs, la Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges tiendra une activité de financement sous la formule d’un souper d’huîtres, le 11 juin prochain. Des détails suivront au cours des prochaines semaines. Notons qu’un souper-bénéfice a également lieu annuellement à la fin du mois de septembre.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *