S’activer pour le parkinson

© Photothèque La SPM organise des séances d’activités physiques pour les personnes atteintes de la maladie du parkinson.
© Photothèque La SPM organise des séances d’activités physiques pour les personnes atteintes de la maladie du parkinson.

Souper spaghetti pour la Société Parkinson de la Montérégie

Près de 4000 personnes souffrent du parkinson en Montérégie. Pour les soutenir et les aider à combattre leur maladie, la Société Parkinson de la Montérégie (SPM) tiendra un souper-bénéfice le 12 avril.

Les fonds amassés durant cette soirée permettront à la SPM de mettre sur pied davantage de groupes de soutien et d’exercices dans la région, notamment à Vaudreuil-Dorion et à Salaberry-de-Valleyfield, pour les personnes atteintes de cette maladie neurodégénérative. « L’exercice physique est fortement recommandé par les neurologues afin de ralentir la progression de la maladie. Notre propriété est d’organiser le maximum de groupes d’exercices », explique le président de la SPM, Jules Bélanger.

Actuellement, la SPM travaille conjointement avec des centres d’entraînement physique privés et des CLSC afin d’offrir des séances d’activités physiques spécialisées et professionnelles. Elle désire maintenant rejoindre un plus grand bassin de personnes souffrant du parkinson. Pour ce faire, elle est à la recherche de nouveaux locaux, de moniteurs, d’aide au transport et d’aide aux personnes plus démunies. « Nous rejoignons environ 10 % des personnes atteintes en Montérégie et nous avons besoin de ressources additionnelles pour poursuivre notre action », souligne Jules Bélanger.

En plus du volet sportif, la SPM met sur pied des groupes de soutien afin de réunir les personnes aux prises avec cette maladie, de les informer et de les guider. Selon Jules Bélanger, ces groupes permettent aux participants de mieux comprendre leur maladie et de bénéficier d’une meilleure qualité de vie. « Les personnes atteintes ont besoin d’information, de soutien moral et d’accès à des services de pointe. Les groupes de soutien nous permettent d’organiser des conférences, de donner de l’information sur les services existants et de permettre aux personnes d’échanger sur leur expérience respective », indique-t-il.

Pour atteindre son objectif et aider davantage de personnes atteintes du parkinson, la SPM convie la population à son souper spaghetti le 12 avril à 17 h 45 dans les locaux du Club optimiste de Laflèche, situés au 3825, rue Windsor à St-Hubert. Au cours de cette soirée, Chloé Ste-Marie donnera une conférence sur la réalité des proches aidants. Un parkinsonien, Sylvain Dubé, témoignera quant à lui de sa réalité.

Pour obtenir plus d’information, il faut joindre Jules Bélanger au 450 267-8854.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ