Quand patinage et amusement se marient à merveille

MMC patinage de vitesse_wb
(Photo: Daniel Cuillerier)

Le jeudi 13 novembre dernier, Viva média s’est rendu à l’aréna de Vaudreuil-Dorion pour voir les jeunes du Club de Patinage de vitesse des Trois-Lacs à l’œuvre. Coup d’œil sur ce Club qui gagne à être connu.

C’est jeudi, 16 h 15. Les joueurs de hockey sortent tout juste de la patinoire et déjà, quelques jeunes patineurs montent sur la glace. C’est au tour du Club de patinage de vitesse des Trois-Lacs de s’approprier la glace.

Chaque minute est comptée. Il faut faire vite si l’on veut que le cours débute à 16 h 30 tapant. Tout le monde met la main à la pâte. Les parents s’activent : ils s’empressent de sortir de volumineux matelas qu’ils amènent sur la patinoire, où les premiers patineurs déjà arrivés les saisissent et les placent le long des bandes vitrées. Ces matelas sont obligatoires : si un patineur dérape dans sa course, sa chute doit être amortie de manière sécuritaire.

Puis, peu à peu, la glace se remplit alors que les jeunes sont fin prêts : ils ont revêtu leur combinaison aérodynamique, leur casque et leurs genouillères et les patins sont lacés.

L’entraîneur-chef, Christian Cournoyer, fait son entrée. Arborant un regard bienveillant, il est accueilli par plusieurs élèves. Résident de Boucherville, Christian Cournoyer (dont le fils, Charles Cournoyer, est médaillé de bronze olympique en patinage de vitesse sur piste courte aux Jeux de Sotchi en 2014) fait l’aller-retour trois fois par semaine pour donner ses cours. On voit au premier coup d’œil que c’est un passionné, un vrai. Très apprécié des patineurs, il les guide, les conseille, les encourage.

Enfin, le cours débute. Les jeunes se livrent d’abord à quelques réchauffements, puis les tours de piste s’enchaînent. Les patineurs sont séparés en groupe, selon leur force. Les jeunes s’encouragent et s’épaulent; il règne dans le Club un esprit de franche camaraderie où la compétition n’a pas sa place. Les jeunes apprennent tout en s’amusant. Dans le groupe intermédiaire, les patineurs peuvent atteindre une vitesse de 24 kilomètres à l’heure. Assis dans les gradins, les parents échangent des commentaires sur les performances et les améliorations de chacun.

Puis, peu avant 17 h 30, le cours de patinage des jeunes se conclut sur un petit jeu amical follement amusant où chacun se pousse de long en large de la patinoire sur de gros matelas. Les rires et les cris des plus jeunes fusent de partout, sous le regard amusé des patineurs du deuxième groupe, de niveau avancé, qui commencent déjà à s’agglutiner le long du banc des joueurs.

Dès que les plus jeunes quittent la patinoire, c’est au tour des avancés de prendre possession de la glace. Et là, on ne rit plus. Les patineurs les plus rapides, parmi lesquels Claudelle Jolicoeur et Bastien Lévesque, peuvent atteindre une vitesse frôlant les 40 kilomètres à l’heure, soit 9 secondes par tour de piste. (Il faut savoir que les patineurs du Club de patinage de vitesse des Trois-Lacs s’exercent sur une piste de 111 mètres, les mêmes standards que les compétitions internationales. Aux Olympiques, les vitesses atteintes varient autour des 50 kilomètres à l’heure, mais peuvent être encore plus élevées.)

Il en va ainsi trois fois par semaine. Puis, une fois par semaine, les patineurs poursuivent un entraînement hors glace et ils se rendent sur la piste de la Maison des bénévoles, au Centre Multisports ou sur la piste d’athlétisme du parc Westwood.

Les prochaines compétitions seront déterminantes. À 16 ans, Claudelle pourrait se classer au niveau élite à la fin de la saison 2014-2015. De plus, le Club risque de s’illustrer brillamment lors des Jeux du Québec en février prochain : l’entraîneur-chef Christian Cournoyer en a la ferme conviction.

Un club régional prometteur à suivre.

 

> En savoir plus sur le Club de patinage de vitesse des Trois-Lacs

> Entrevue avec l’entraîneur-chef

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ