Parc nature des Générations à Saint-Zotique: Une idée qui prend forme

 

Mercredi soir, la Municipalité de Saint-Zotique a dévoilé le plan initial d’aménagement du futur parc nature des Générations, situé au nord de la 20e Rue, entre la 3e et la 4e Avenue.

Après  une analyse du site par Nature Action Québec, une vaste consultation publique, un sondage en ligne et un plan d’aménagement initial par des architectes paysagistes du groupe BC2, la Municipalité était fin prête à présenter les résultats à la population et à donner une idée de la formule choisie.

Comme souhaité par la majorité des répondants, lors de la consultation publique, le futur parc nature serait semi-aménagé. Lors de sa présentation, Mélanie Côté, directrice du développement du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, a expliqué que le parc sera d’une superficie de 2,7 hectares (25 319 pieds carrés) et aménagé sur un site d’une valeur écologique élevée où la présence de milieux humides de types marécage en fait un milieu fragile.

Le concept favorisera le contact avec la nature et assurera une cohabitation harmonieuse entre la conservation du milieu, la mise en valeur du site et les activités pour les citoyens comme la marche, le vélo, le ski de fond et la raquette. Des sentiers en paillis seront aménagés, mais Mélanie Côté précise que les arbres et la végétation seront gardés au maximum. Pour les zones plus marécageuses, les sentiers sont prévus sur pilotis. Une aire de détente et de pique-nique sera aussi intégrée au sous boisé, sans oublier des haltes d’interprétation et d’exercice.

Ce parc tiendra lieu de parc de quartier, ce qui manque dans l’est de la municipalité. Des aires de jeux pour enfants, une fontaine d’eau et un bloc sanitaire permanent font aussi partie des plans.

L’évaluation du coût du projet est de 750 000 $ pour les deux phases, soit 250 000 $ pour l’aménagement de l’aire de jeux et de l’aire de pique-nique, dont la réalisation est prévue pour l’été 2018, et 500 000 $ pour l’aménagement des sentiers et des haltes d’interprétation et d’exercice, planifié pour le printemps 2019. L’adoption du budget, les plans et devis ainsi que l’appel d’offres ne se feront qu’en début de l’année 2018.

Après la présentation de la directrice du développement du Service des loisirs, une question provenant de l’audience, en rapport avec la possibilité d’agrandir le parc éventuellement, a donné la chance au directeur général de Saint-Zotique, Jean-François Messier d’expliquer que la Municipalité négocie actuellement avec le gouvernement pour établir un plan de conservation sur une bande de 100 mètres le long de l’autoroute 20, à côté du futur parc nature.

« On peut profiter des milieux humides. Il y a des quartiers qui vont se développer au sud qui vont pouvoir bénéficier de ces bandes de protection. C’est le premier jalon d’un ensemble de corridors qui vont se développer dans la municipalité. Le Grand Marais, qui est une propriété privée, la Municipalité est en train de s’en porter acquéreur. La Municipalité ne va pas s’en porter acquéreur pour le plaisir, mais bien pour le plaisir des citoyens. On veut pouvoir profiter de ces canaux », a lancé le directeur général, semant des images dans la tête des citoyens présents.

 

 

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *