Notre-Dame : Un troisième candidat à la mairie se manifeste

Pietr Koppes s’oppose à Richard Mainville et à Danie Deschênes

Marie-Claude Nichols a été élue sans opposition en 2013. Ce ne sera pas le cas de son successeur alors qu’une lutte à trois se dessine.

Le dernier candidat en lice est Pietr Koppes, qui habite Notre-Dame-de-l’Île-Perrot depuis 1974. Cet ancien cadre pour les villes de Montréal, Dollard-des-Ormeaux et Pierrefonds s’intéresse depuis longtemps à la politique municipale.

« Je considère que la tenue d’élections est bénéfique pour la démocratie. Je veux placer mon attention sur la gestion des finances publiques », explique le candidat.

Selon lui, certains dossiers ont été mal gérés dans les dernières années. Il cite en exemple la construction des jeux d’eau au parc des Mésanges : « Ce n’est pas la bonne solution. La Ville aurait dû privilégier une piscine. Le jeu d’eau coûte cher et c’est un gaspillage d’eau. »

Pietr Koppes reconnaît que, s’il est élu, il aura fort à faire. « Le conseil en place est une équipe bien soudée. Je vais devoir mettre beaucoup d’énergie pour faire avancer mes idées. C’est pour cette raison que je m’engage qu’avec deux promesses électorales. La première est d’être disponible en tout temps pour mes concitoyens et ma deuxième est de verser une partie de mon salaire de maire à des œuvres de bienfaisance », soutient-il, ajoutant qu’il place le citoyen au cœur de ses préoccupations.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *