Lucie Charlebois à la défense des aînés

La tragédie de la résidence du Havre à L’Isle-Verte a visiblement incité le gouvernement à prendre des mesures pour protéger les aînés.
La tragédie de la résidence du Havre à L’Isle-Verte a visiblement incité le gouvernement à prendre des mesures pour protéger les aînés.

Résidences privées – La sécurité des aînés est au cœur des préoccupations de Lucie Charlebois. Elle annonce une nouvelle mesure en ce sens.

En effet, la députée de Soulanges et ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, en collaboration avec le ministre du Travail Sam Hamad, dévoile des mesures visant l’installation obligatoire de systèmes de gicleurs dans les résidences privées pour aînés déjà existantes.

« La sécurité de nos aînés me tient à cœur et je suis heureuse de ces nouvelles dispositions qui nous rassurent tous », a déclaré Lucie Charlebois.

Les mesures visant l’installation obligatoire de gicleurs toucheront les résidences privées pour aînés du Québec. Les propriétaires de résidences bénéficieront d’une période transitoire pour se conformer à ces nouvelles exigences.

« Nous sommes conscients que ces obligations engendreront des coûts. C’est pourquoi les propriétaires de résidences du comté de Soulanges disposeront d’un programme de financement et d’un délai de cinq ans pour procéder aux travaux nécessaires », a indiqué la députée.

Seules les résidences de type unifamilial, d’au plus 9 personnes, et les bâtiments d’un étage en hauteur d’au plus 8 logements, destinés à l’hébergement de personnes âgées, seront exemptés.

Rappelons que plusieurs mesures visant la sécurité et la protection incendie sont entrées en vigueur au cours des dernières années ou entreront en vigueur sous peu.

Ces mesures, contenues au Code de sécurité, incluent notamment l’ajout d’avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone, la mise à niveau des systèmes d’alarme et de détection incendie, la mise à niveau des systèmes d’éclairage de sécurité et l’amélioration du degré de résistance au feu des séparations coupe-feu.

Également, la prochaine édition du Code de construction du Québec exigera l’installation de systèmes de gicleurs dans les nouvelles résidences privées pour aînés, à quelques exceptions près.

« La vie des aînés résidant dans mon comté tout comme partout au Québec n’a pas de prix. L’installation obligatoire de gicleurs dans les résidences privées qui les hébergent s’imposait pour leur assurer des milieux de vie encore plus sécuritaires », a conclu la députée de Soulanges.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *