Se souvenir de Marie-Ange Numainville

marie-ange2
Suzanne et Sylvain Numainville tiennent fièrement le panneau portant le nom de leur mère, maintenant installé près de l’école de l’Éclusière.

Marie-Ange Numainville est décédée en 2007, après un courageux combat contre le cancer. Nombreux sont ceux qui se souviennent d’elle dû à son implication dans de nombreux organismes. Le 4 mai dernier, une rue a été nommée en son honneur et une plaque a été dévoilée sur la Place du Souvenir pour lui rendre hommage.

Marie-Ange Numainville a été une grande bénévole, entre autres, à la Société canadienne du Cancer où elle a assuré la présidence pendant 20 ans. De plus, elle a côtoyé les enfants, pendant une vingtaine d’années, alors qu’elle assurait la surveillance des heures de dîner à l’école. Son bénévolat avait été souligné lors de la remise d’une médaille commémorative du Jubilé de la Reine en novembre 2002

marie-ange1
Son frère, ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants entourent la plaque de Marie-Ange Numainville à la Place du Souvenir

C’est la Société d’histoire de Coteau-du-Lac qui a proposé de donner son nom à une rue, suggestion que la Ville a acceptée. Située en face de l’école de l’Éclusière et près d’une garderie, elle continuera d’être entourée d’enfants.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ