Nous sommes (presque) tous un peu irlandais!

plcdublinwbAvez-vous du sang irlandais? On dit que c’est le cas pour 40 % des Québécois qui seraient de descendance irlandaise, quelque part dans leur arbre généalogique. Avec la Saint-Patrick cette semaine, j’ai eu envie de revenir sur mon voyage à Dublin!

Marcher d’un quartier à l’autre

J’ai un parti pris pour les villes qui se visitent à pied, comme Zurich et Toulouse. Et Dublin en fait partie. On a l’impression que la ville s’étend sur des kilomètres, mais vraiment, les attraits importants sont à distance de marche les un des autres, des deux côtés de la rivière Liffey.

Temple Bar

Impossible de manquer Temple Bar, sorte de Vieux-Montréal de Dublin. Le jour comme la nuit, ses petites rues aux nombreux pubs voient défiler des centaines de touristes, souvent jeunes et bruyants, venus d’ailleurs en Europe pour enterrer une vie de garçon. Il n’y manque pas d’ambiance!

Le Musée de la bière Guinness

J’ai dû visiter une vingtaine de distilleries, vignobles, et autres brasseries autour du monde, et la plupart du temps, c’est du pareil au même. Soyons francs : on y va surtout pour la portion dégustation!

Mais Dublin compte un de mes préférés : le Musée de la bière Guinness. L’immeuble est construit autour d’un atrium en forme de pinte de bière, dans lequel on monte étage par étage, dans un environnement interactif qui sait captiver petits et grands. On découvre tout le processus de fabrication de la bière noire la plus connue au monde. Avis aux amateurs de trucs vintages: la section sur les campagnes publicitaires de l’entreprise depuis sa création est géniale!

Au dernier étage, le bar sur 360 degrés offre une des plus belles vues sur Dublin. Pinte à la main, on trinque entre amis avant de poursuivre la soirée dans Temple Bar!

À propos de l'auteur

Pierre-Luc Cloutier

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *