Kyoto en fleurs

IMG_1843Je suis de retour du Japon! Difficile de me faire une tête sur la destination. C’était autant d’agacement que d’émerveillement. Il faut dire que j’y étais en pleine saison forte, soit pendant la floraison des sakuras, le hanami. Fin mars, les innombrables cerisiers roses offrent leurs fleurs en spectacle. C’était de toute beauté, mais c’était aussi une attraction pour des centaines de milliers de visiteurs comme moi. Il ne faut pas craindre les foules à cette période de l’année!

À Kyoto, la ville était prise d’assaut par les visiteurs, à un point tel que tous les hôtels affichaient complet pendant ma courte visite. J’ai failli éviter la ville, mais finalement, je me suis résolu à dormir dans un hôtel de type capsule. Assez exotique!

Là-bas, on enfile un kimono dans un vestiaire commun, puis on descend à l’étage où se trouve notre capsule, sorte de couchette dans un dortoir sombre. Il ne faut pas être trop exigeant sur le confort pour récupérer du sommeil dans ce dortoir digne de la station spatiale internationale!

Kyoto en fleurs

La ville est à couper le souffle, des deux côtés de la rivière Kamo-Gawa. Les geishas et la jeunesse, plus libres qu’à Tokyo, côtoient un Japon vieillissant dans cette cité aux nombreux temples.

Le plus célèbre, le pavillon d’or, prend quelques minutes à visiter, mais mérite le détour ne serait-ce que pour les clichés qu’on en prend. La forêt aux bambous, sorte de sanctuaire de paix promet une tranquillité difficile à obtenir en cette folle période touristique.

Mon coup de cœur : Arashiyama Monkey Park! Des singes en liberté, juchés au sommet d’une colline attendent les visiteurs pour manger les morceaux de pommes qu’on leur tend!

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ