J’ai peur d’aller en Tunisie

Je m’en vais en Tunisie. Il ne faut pas trop que j’en parle à ma mère, car depuis qu’elle a entendu parler de ce projet, elle craint le pire. Moi aussi, un peu.
En juin dernier, la plage de Sousse a été la scène d’un attentat meurtrier, alors qu’un homme armé s’est tourné vers des touristes en vacances, qui bronzaient tranquillement au bord de la Méditerranée. Le bilan est de 38 morts, dont 30 Britanniques.
Rien de rassurant
On m’a contacté pour prendre part à ce voyage organisé par l’Office national du Tourisme Tunisie au début de mois. Ma première réaction a été plus que positive! J’ADORE lorsqu’un départ non prévu se dresse sur mon chemin, et les voyages de presse se font rares par les temps qui courent. Deux bonnes raisons de m’emballer!
Puis, l’enthousiasme passé, je me suis mis à lire sur les évènements de juin. Je me suis rendu sur le site Voyage.gc.ca qui conseille (ou dans ce cas-ci, déconseille) aux Canadiens où séjourner à l’étranger.
Certaines régions sont présentement déconseillées pour le tourisme non essentiel en Tunisie.
Rien de rassurant non plus.
Devrais-je y aller? Je me pose la question, mais je choisis d’accepter d’y aller quand même.
J’ai peur d’aller en Tunisie. Si le pire arrivait?
J’en parle ici, aujourd’hui, puisque la question de la sécurité en voyage se pose plus que jamais. Les situations de violences sont aussi ponctuelles qu’imprévisibles, chez nous, dans notre parlement, comme ailleurs.
Pourquoi n’irais-je pas en Tunisie? Après tout, j’étais en France cet été, théâtre de deux attentats cette année. Le premier, en janvier, le second en août, évité de justesse, dans un train Amsterdam-Paris.
Ai-je envie de laisser la peur, souvent irrationnelle, choisir pour moi? J’essaie de me convaincre que non.
J’ai peur d’aller en Tunisie, mais j’irai quand même.

À propos de l'auteur

Pierre-Luc Cloutier

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ