Athènes : entre chaos et histoire

Athènes recèle de nombreuses merveilles. 
Athènes recèle de nombreuses merveilles. 

Par les temps qui courent, lorsqu’on entend parler d’Athènes, c’est rarement pour le meilleur. Pourtant, la ville est un incontournable lors d’un voyage dans le berceau de la démocratie moderne.
La première chose qu’on remarque dès qu’on mets les pieds en-dehors de l’aéroport Elefthérios-Venizélos, c’est le chaos ambiant qui ne semble importuner personne. Ici, on conduit en zigzaguant, on parle fort, on crache sur la rue, on dépasse dans les fils. Vaut mieux s’y faire : ça ne changera pas pendant notre séjour!
Je pensais pouvoir m’extraire de l’attitude « au plus fort la poche » typique des Athéniens, mais en le temps de le dire, voilà que je parlais assez fort à un type qui refusait d’arrêter sa voiture dans un stationnement, se disant probablement qu’en avançant lentement vers moi, je disparaitrais miraculeusement de son chemin. Et voilà, en quinze minute, j’étais Grec. Wô monsieur!
Histoire
Une fois le choc culturel accepté, on ne peut manquer les innombrables sites historiques de la capitale. Partout où on a voulu creuser, on a trouvé les vestiges de l’Empire Grec antique. Tous les guides vous parleront des difficulté de construire quoique ce soit à Athènes sans devoir arrêter le chantier, le temps que les archéologues protègent les trésors d’autrefois. Il n’est pas rare de voir, en plein milieu d’un trottoir, un espace vitré qui nous donne une fenêtre sur le passé.
Pláka
Inévitablement, vous passerez au moins une soirée dans Pláka, sorte de « Vieux-Montréal » d’Athènes, à quelques pas de l’Acropole. C’est le cœur touristique de la ville, et on n’aura pas de difficulté à y trouver de l’excellente moussaka, des souvenirs, et des terrasses où prendre un verre de ouzo!

À propos de l'auteur

Pierre-Luc Cloutier

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ