Terminus

Transperceneige Terminus Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet Ed. Casterman
Transperceneige Terminus
Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet
Ed. Casterman

Lancé en prépublication dans le défunt magazine français À Suivre en 1982, Le Transperceneige de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette marque les esprits en cette époque de fin de Guerre froide. Un cataclysme climatique, causé par l’homme, plonge la terre dans une nouvelle ère glaciale. Le dernier bastion de l’humanité est confiné à bord d’un train qui ère sans fin. À bord de cette arche de Noé d’acier sévit une hiérarchie sociétale impitoyable, les prolétaires étant relégués en queue de convoi alors que l’élite se vautre dans une luxure débridée en première classe.

Après la publication de deux chapitres subséquents en 1999 et 2000, où Benjamin Legrand succède à Lob au scénario, et la récente adaptation cinématographique du réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho, le scénariste du très réussi triptyque Fantômas Olivier Bocquet signe l’ultime chapitre de la mythique série avec l’illustrateur d’origine. En cette ère de reprises convenues à l’arrière-goût trop souvent mercantile, le tandem joue d’audace en incarnant l’ultime volet dans l’actualité internationale, entrainant de surcroit le lecteur où il s’y attend le moins. Avec en trame de fond la catastrophe nucléaire de Fukushima et la crise des migrants, Bocquet et Rochette mettent magistralement fin à cette fable novatrice en poussant les passagers du Transperceneige à quitter l’engin providentiel pour se réfugier dans une mystérieuse cité souterraine.

Le trait charbonneux de Rochette et l’haletante prose de Bocquet font de Terminus l’une des plus belles réussites du genre science-fictionnel des dernières années. L’excellence de leur travail fait l’éclatante démonstration qu’il est possible de simultanément revisiter et réincarner un corpus fondateur. Une fable à glacer le sang.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Voir plus d'information
PUBLICITÉ