Texte léger à lire au déjeuner

Si j’avais une médaille à remettre aux commerces qui excellent dans les jeux de mots, les honneurs iraient aux « restaurants de déjeuners ». Je suis convaincu que la direction du Petit Larousse est à l’élaboration d’une poursuite pour la sur utilisation du mot « œuf » chez ces spécialistes du repas matinal. Les « Œufs-reux » ou les « Curi-œufs », je trouve ça plutôt « labori-œufs ». Sans oublier ceux qui s’y prennent à l’anglaise. Chez « Egg-xagéré » ou chez « Coll-egg ». Tant qu’à ça, pourquoi n’avoir jamais eu l’idée de fusionner les 2 langues et d’en faire un vrai succès canadien avec : « chez « D’egg-œufs ». Imaginez le slogan : « Venez Chez D’Egg-Œufs… on vous jure que c’est délici-œufs! »

À quoi ressemblerait le paysage corporatif du Québec, si tous les commerçants avaient adopté le jeu de mots de la même façon que les restaurants de déjeuners? Je me suis amusé à en faire l’exercice. Imaginons une librairie qui se nomme : « La Librairie d’Aly Berry », ou une nouvelle sorte de boisson pour le déjeuner : « Le Jus d’oranges pas trop! » ou j’adorerais voir un jour, un garage qui s’appelle : « Pneus-tu t’occuper de ma voiture? »

Au-delà de mes inventions, il existe certaines entreprises qu’ils l’ont fait pour vrai. À Châteauguay, vous trouverez le centre de santé « Varices et Versa », à Saint-Jérôme, il y avait le salon de billard « AcaPOOLco » et sans oublier le restaurant de Tremblant;  le « Mille-Pâtes ». Amusez-vous à en trouver de votre côté et comme disait les squelettes bilingues : « Bone semaine! »

À propos de l'auteur

Etienne Dano

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *