Symptômes de solitude

À tous ceux et celles qui sont devenus célibataires dernièrement… (N’ayez crainte, y’a rien de dramatique, c’est juste de l’humour.)

Vivre seul, mais continuer d’agir comme si on ne l’était pas. Quel plaisir de continuer de prendre sa douche dans le coin, loin du jet et grelotter. Même sensation que de dormir sur le bout du lit, avec un restant de couverture et encore grelotter…

Aller souper au restaurant, seul, et lorsque qu’on a terminé, dire au serveur : « Ça va être une seule facture s’il vous plaît! »  Ce dernier n’est pas tant surpris parce qu’en début de repas on lui avait dit que les entrées allaient être pour partager.

Tu le sais que tu es récemment célibataire quand, tu envoies des messages textes à n’importe qui, simplement pour lui dire que tu vas rentrer tard. Tu effaces l’historique de ton Internet, pour rien. Tu n’arrêtes pas de regarder des comédies romantiques. Tu fais exprès pour ouvrir des pots de conserves neufs pour te sentir viril. Tu continues de baisser le couvercle de la toilette. Quand tes amis qui sont en couple et « casés » depuis longtemps te disent : « Go, fonce, vie à fond de train… »

Le summum des symptômes de solitude, c’est d’aller au Ciné-Parc;  seul. Dans ce cas-là, c’est certain que le guichetier te fait ouvrir le coffre de ta voiture en étant convaincu qu’il y a quelqu’un de caché dedans et après la « non-découverte », il te laisse entrer gratuitement, par pitié.

L’ironie de la chose, c’est qu’au moment où l’on accepte notre solitude… on rencontre une autre personne, avec qui l’on est bien de prendre sa douche dans le coin, loin du jet…

À propos de l'auteur

Etienne Dano

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ