Les Glorieux d’ici

La fièvre des séries débute. Les barbes rallongent sous l’influence de la magnifique saison de nos Glorieux. Le hockey, pour plusieurs, est un symbole religieux. L’imbattable Price remporte des « prix ». Ginette est prête à chanter et « TVA Sports » contrôle toutes les séries éliminatoires;  TOUTES!… « Heille, sont-tu contents de nous le dire pis de nous le REDIRE! »  C’est beau, nous avons compris. Quand tu le dis plus que tu le fais, tu me fais penser à un vieux couple qui n’a pas encore goûté au Viagra.

La grande ville a ses grands. OK. Nous aussi, dans la région on a notre dose de glorieux. Il s’est rendu jusqu’au bout des séries éliminatoires; Mathieu Holubowski de Hudson en a charmé plus d’un et surtout, plus D’UNE. Et que dire de la jeune Alicia de Saint-Lazare qui a su montrer ses talents mêmes sur la glace du Centre-Bell, tous deux, des étoiles de la non-moins-populaire émission La Voix… diffusée par la même gang que les séries de la Coupe Stanley.

Vaudreuil-Dorion a aussi son « Carey », en fait, sa « Carey. Sarah-Jeanne Carey, une patineuse de vitesse de 12 ans qui en mars dernier a fait très bonne figure aux Championnats canadiens courte-piste de l’est du Canada. De quoi crier : Carey, Carey, Carey!

Sans oublier l’équipe des Intrépides du Chêne-Bleu qui nous représentera à la Coupe Dodge. Avec un alignement comme celui-là, c’est à croire que Vaudreuil-Soulanges peut faire partie des ligues majeures.

La pensée de la semaine : Un problème persiste; si les Canadiens de Montréal remportent la Coupe Stanley ce printemps, les manifestations vont s’entremêler! Faut croire que certains porteront le carré rouge… bleu et blanc.

À propos de l'auteur

Etienne Dano

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ