Inutilités Inusitées

Légères inutilités du quotidien. J’ai parfois l’impression de me servir d’une invention sans obtenir de résultats… en voici un bon exemple : lorsque je suis en situation de piéton, que mon principal moyen de transport se limite à mes souliers et que j’arrive sur un coin de rue, devant un feu de circulation. Le fameux « bouton » servant à faire une demande de « traversage » de la dite rue. Suis-je le seul qui appuie dessus sans qu’il ne se passe quoi que ce soit? La lumière changera toujours selon un temps préétabli. Je suis certain que ce « piton » existe seulement pour nous faire faire une activité en attendant que la lumière devienne verte, pour que tout ça paraisse moins long. Demeurons dans la vie des piétons. UN PODOMÈTRE! Pour ceux qui n’ont aucune idée de « quossé ça? »… ce n’est pas grave; vous vivrez heureux quand même! Un podomètre est un compteur de pas. Accroché à votre ceinture il vous dira combien de pas vous avez fait… MAIS POURQUOI? Si dans une conversation quelqu’un m’arrive avec le nombre de pas qu’il a marchés dans sa journée… ce serait la dernière fois de ma vie que je l’écouterais.

Le matin, lorsque je finis de manger mes rôties, je suis de retour au sac à pain, je ne retrouve pratiquement jamais les attaches à pain, où sont-elles? Je me suis souvent demandé, quels matériaux composaient les comptoirs en mélamine;  ma conclusion, en attaches à pains fondues? Je ne serais pas surpris d’apprendre un jour qu’il existe un pays des objets de la maison perdus où vivraient les élastiques, les « bobépines », le limonadier et les petites portes derrière les manettes du téléviseur. Inutilités inusitées, quand vous nous tenez.

À propos de l'auteur

Etienne Dano

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *