Croyances populaires et superstitions

Étant donné que samedi dernier nous avons fêté l’Halloween et que la semaine prochaine, nous vivrons un vendredi treize, cette semaine j’avais envie de toucher au sujet des superstitions et des croyances populaires. Exemple; passer en dessous d’une échelle, croiser un chat noir ou sortir dehors sans son collier de noisetiers.

Je me dois d’avouer que je trouve ça un peu absurde.

Il paraît que si tu ouvres un parapluie à l’intérieur, ça te portera malheur. Je suis d’accord, par contre, ça dépend où tu te situes. Dans un gymnase, il y a beaucoup moins de danger que dans un magasin de bibelots.

Personnellement, je n’aime pas la pluie. Donc, pour moi, lorsque j’ouvre un parapluie à l’extérieur, il m’en résulte un malheur!

Je trouve ça ridicule les gens qui disent : « Si t’échappes un ustensile, tu auras de la visite! » Personnellement, je ne vois aucun rapport entre ma cousine de l’Ontario et une fourchette, excepté le fait que les deux ont juste quatre dents.

Je me souviens d’une vieille tante qui disait que si une personne renversait du sel sur une table, il y aurait de la chicane dans l’air et que, pour annuler ce mauvais sort, tu dois lancer du sel derrière ta tête. Si tu lances des condiments partout dans un restaurant, C’EST CLAIR qu’il y aura de la chicane.

Vendredi de la semaine prochaine en sera un « 13 »; personnellement, je resterai « ben effouèré » chez moi dans mon divan, les deux mains dans les poches à regarder la télé, collé sur mon chat… noir!

À propos de l'auteur

Etienne Dano

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ